Epistémologie en SIC animé par Bertrand Parent, Vendredi 1er juin à 11h.

L’intervention de Diana Bratu est basé sur la stratégie de communication « Slow food », et le nombre et la manière dont il mobilise des individus. Leur stratégie de communication est émergente et déployée en lenteur, ces stratégies se concentrent sur les conditions produisant l’effect. Diana Bratu s’interroge sur comment cette stratégie fonctionne sur le terrain ? L’hypothèse est que Slow food fédère une pluralité de profil distinct. L’analyse est centrée sur trois conviviums français en utilisant la méthode des scénarios. L’étude cherche à comprendre comme la stratégie de communication s’adapte localement. Elle précise que la Méthode des scénarios est celle utilisée afin de rendre compte de la manière dont l’adhésion au mouvement se construit. Ces trois exemples exprime la diversité d’acteurs participants en s’adaptant aux éxigences locales.

Lire la suite

Epistémologie en SIC animé par Marcela Patrascu. Vendredi 1er juin, 13h45

Cyrille Bodin est doctorant au GRESEC il aborde « Les dispositifs de publicisations des sciences sous l’emprise de l’idéologie de la vulgarisation ». Il se penche principalement sur l’engagement communicationnel des chercheurs dans espaces publiques. Pour cela il développe les idées de vulgarisation scientifique, de vulgarisation comme vecteurs de transmission de savoir et de débat publique. Pour cela il s’appuis sur trois dispositifs qui sont la revue « vision croisée », la fête de la science et le débat public sur la nanotechnologie.

Lire la suite

Epistémologie SIC, vendredi 1er juin, 9h.

Internet, un espace public?

Sébastien Rouquette et Eric Dacheux présentent « Internet est-t-il un espace public ? Quand le débat académique des SIC éclaire le débat public ». Sébastien Rouquette précise que c’est leur divergence d’opinion qui a suscité ce travail sur le rapport entre internet et espace public. Il ajoute que les SIC sont souvent interrogées sur ce rapport mais la question « internet est il un espace public ? » n’est jamais posé. Il lie le cadre épistémologique d’internet à la définition de l’espace public.

Eric Dacheux définit l’espace public comme un espace de médiation et d’engagement et internet comme un espace ouvert à tous. Il précise cependant que tout l’internet n’est pas un espace public, une «partie d’internet peu être considéré comme un espace de médiation et d’engagement ». Il conclue donc sur l’importance de ne pas confondre espace de débat et espace public et de mener des recherches empiriques concrètes pour répondre à cette question.

Lire la suite

Conférence épistémologie en SIC, Jeudi 31 Mai

Les premières intervenantes Isabelle Comtet (SICOMOR) et Christelle Fourrier (GRESEC), ont traiter du sujet: convoquer une épistémologie pluriel en SIC: un principe de réalité à discuter. et donc le principe de réalité qu’elle ont choisis est le Libdup. qui est pour elles dans une approche positiviste, un outil symbolique efficace et implicite. le Libdup est aussi un centre nodale de la performance encore un outil de construction de la réalité car le Libdup est un cadre d’interprétation de l’action. pour finir elles s’accordent pour dire que le Libdup est un objet social et permet un cadre d’échange dans l’organisation.

Lire la suite