Mutations et émergences, vendredi 1er juin, 13h45.

Le dernier atelier concernant les mutations et émergences était présidé par Anne-France Kogan et a donné lieu à 3 communications.

La première était présentée par Juan Carlos Aguila-Coghlan et concernait « Le discours hégémonique dans le débat des médias sur le « changement climatique » et des essais expérimentaux avec des discours alternatifs chez les jeunes. ».

Lire la suite

Mutations et émergences, Vendredi 1juin à 11h.

La conférence Mutation et émergences sur le sujet de l’idéologie de la convergence de la réalité de la production dans les entreprises médiatiques. Durant leur interventions Christophe Gimbert (CRAPE) et Helène Romeyeu (GRESEC) montre les TICs comme un outil de rationalisation et en la croyance dès les TICs comme solution à la crise dans les faits, les pratiques ou encore d’un point de vue économique. Cependant cette croyance est à nuance car il n’y a pas de réel preuve de ce succès du point de vue économique. Il y a encore beaucoup de stratégie d’essai erreurs. Pour conclure la convergence doit être entendue comme un processus qui se constitue progressivement et  par accumulation.

Lire la suite

Mutations et emergences, Vendredi 1er juin, 9h

C. Mabi (« Pour une approche communicationnelle des dispositifs de participation citoyenne ») se questionne sur ce qui fait venir les gens dans les dispositifs participatifs. Par cette question, la notion de cadrage est essentiel, est-ce que les citoyens ont la possibilité de mener ce cadrage ? Le point de départ de cette étude est la remise en cause de gouvernance de la sciences.

Lire la suite

Mutations et émergences, Jeudi 31 Mai 13h45 avec David Douyère

David Douyère ouvre cet atelier sur la question de la réputation en ligne, de la confiance et de l’identité en ligne. Penser les modes d’expression par les médias et les outils numériques.
Guillaume Le Saulnier et Benoît Verdier ont communiqué sur les usages sociaux par les collectifs de travail : un renouvellement des rhétoriques professionnelles. Ils s’intéressent aux blogs, et particulièrement les blogs professionnels, car leur usage reste généralement méconnu par les groupes professionnels. Ce travail est basé sur une enquête exploratoire sur des blogs tenu par des enseignants et des policiers. Le choix de ces deux professions s’appuie sur le partage de deux identités controversées, deux métiers très importants pour la société : la sécurité et l’éducation. Ces blogs présentent des témoignages, récits expérientiels, qui ont une double visée : expressive et édification.

Lire la suite

Mutations et émergences, jeudi 31 mai, 9h

Au programme de cet atelier, animé par José Luis Piñuel :

- Léa Pontier, « Le Socle Commun de Connaissances et de Compétences : un nouveau référentiel scolaire au service de l’employabilité ? »
- Mélanie Fraisse, « De la promotion à la contestation du biométrique dans le service public éducatif : réflexion sur l’informatisation de pratiques sociales ordinaires »
Luc Massou, « TIC et pratiques enseignantes à l’université : des changements toujours en émergence ? »
- Pierre Mœglin, « Outils et médias éducatifs. L’impossible débat public ? »

Mutations et émergences, jeudi 31 mai, 15h45

Le congrès se poursuit avec un atelier « Mutations et émergences » animé par Sylvie Parrini-Alemano et composé de deux communications :

Martine Vila-Raimond et Gérald Lachaud, « Les mutations institutionnelles et communicationnelles de la RSE. La contribution des SIC. »

Christian Bourret, « Les frontières organisationnelles comme espaces d’innovation dans le secteur de la santé »

Lire la suite

Mutations et émergences

Dans l’atelier « Mutations et émergences » la conférence a commencé par Alexandre Coutant qui a traité de « La recherche sur les usages à l’épreuve : le cas de l’accompagnement au développement de services sociotechniques ». Le projet de recherche présenté a permis de démontrer l’importance de l’identité numérique et la construction et contextualisation des sujets en relation entre les autres et par rapport aux outils techniques.


Ensuite, Cindy Felio a développé les apports de la technique des Incidents Critiques à l’étude des pratiques d’hyper connexion des cadres sur la base d’un échantillon de la région d’Aquitaine. La technique des Incidents Critiques consiste d’abord en une technique d’observation appliquée, développée par John C. Flanagan dans le « Aviation Psychology Program » pour identifier les incidents et optimiser les pratiques professionnelles. Les incidents critiques sont définis comme des évènements vécus significativement pour l’individu, chargés d’émotions positives où négatives à l’origine d’un changement de comportement ou d’attitude. Selon les résultats obtenus pour la recherche, les apports de la technique par rapport à l’étude des pratiques d’hyper connexion sont divers : l’application de la technique permet de mieux comprendre la complexité des usages des TIC, l’analyse et compréhension des temps sociaux comme problème central et d’identifier les effets non-souhaités par rapport aux TIC.


Par la suite, Patrick Chaskiel a traité de « La communication des risques technologiques: ouvrir une perspective véritablement… communicationnel ». Dans ce sujet, le communicant a rendu compte de la forte demande de communication des risques des technologies, l’État et les entreprises hésitant fortement à donner une réponse à la question des risques technologiques. Cette présentation a notamment développé l’exemple des nanotechnologies.