Conf Lyon 8/04/11 : concepts d'information et de communication dans les disciplines scientifiques

Objectifs

Bien qu'il n'existe pas de consensus sur une définition commune des concepts d'information et de communication, peu de gens peuvent réfuter la thèse que l'information – qu'elle soit considérée en tant qu' « objet » ou en tant que « processus » - est une pré-condition pour la connaissance. L'épistémologie est l'étude de la manière dont les gens acquièrent des connaissances (acception anglo-saxonne) ou l'étude de la manière dont les connaissances scientifiques sont créées et validées (acception francophone). Adopter une position épistémologique revient à prendre l'engagement de rendre compte de ce qui constitue une connaissance ou en des termes procéduraux, à rendre compte de quand quelqu'un peut prétendre savoir quelque chose. Une théorie épistémologique impose donc des contraintes sur l'interprétation de l'interaction cognitive humaine avec le monde. Il va de soi que des théories épistémologiques différentes auront des critères plus ou moins contraignants pour distinguer ce qui constitue une connaissance de ce qui ne l'est pas. Si l'information est une pré-condition pour acquérir la connaissance, alors rendre compte de la manière dont la connaissance est acquise risque d'affecter notre compréhension des concepts d'information et de communication. Alors que de nombreuses études en Sciences de l'information et de la communication (SIC) ont porté sur la définition des concepts d'information - communication, peu de travaux ont établi des liens explicites entre des conceptions théoriques différentes de ces concepts et les positions épistémologiques sous-jacentes.
Objectif du colloque

Ce colloque sera l'occasion de réunir d'éminents spécialistes pour discuter de la manière dont des disciplines scientifiques différentes perçoivent ces deux concepts, sur les rapports information - communication et connaissance et sur l'effet des différentes conceptions de ces deux concepts sur la recherche interdisciplinaire.
Ces spécialistes viennent d'horizons scientifiques, culturels et géographiques différents (voir Programme). Cela qui ne manquera pas de nourrir les débats et enrichir notre compréhension de ces deux concepts.
 
http://isko-france.asso.fr/epicic/