Séminaire - CARISM - La constitution collective du référent.

" L’État peut-il résister au réalisme sociologique ?"

Dominique Linhardt

Jeudi 12 mai 2011, Dominique Linhardt (chargé de recherche au CNRS) interviendra dans le cadre du séminaire annuel du CARISM qui porte cette année sur La constitution collective du référent.


Résumé :

Lorsqu'on opère un retour sur la façon dont la sociologie a abordé l'État, on ne peut manquer d'être frappé par le fait que l'effort sociologique pour penser l'État a régulièrement débouché sur le geste de son abandon : on affirme autrement dit que que du point de vue sociologique l'État ne peut pas exister. Ce geste, régulièrement réitéré à partir de perspectives différentes, semble indiquer que la conception sociologique du collectif est incompatible avec les attributs classiquement attachés à l'État. On s'efforcera, dans cette communication, de cerner ce geste. On l'analysera à partir de son articulation interne, mais aussi à travers les critiques souvent véhémentes qu'il a suscité. En prenant au sérieux à la fois les raisons avancées en faveur de l'abandon de l'État et celles qui  fondent son rejet, on s'interrogera sur les conditions théoriques qui devraient être données pour surmonter le hiatus entre réalisme sociologique et pensée de l'État, et d'esquisser du même coup le cadre de ce que pourrait être une authentique compréhension sociologique de l'État.


lieu du séminaire :

Salle Georges Vedel, 6° étage
Institut Français de Presse
4 rue Blaise Desgoffe, 75006 Paris
Métro : Saint placide ou montparnasse