JE - L'éducation aux médias au prisme international

Journéee d'étude - L'éducation aux médias au prisme international

Vendredi 24 mars

UHA, Campus Fonderie

Salle des colloques

organisé par Michèle Archambault (ESPE unistra),Carsten Wilhelm (CRESAT, UHA) et Sabine Bosler (CRESAT, UHA)

 

En raison de la médiatisation grandissante de nos sociétés (Hepp, Couldry, 2016) et de la « révolution numérique » traversant nos frontières politiques et sociales, tout en en créant d’autres (Rieffel, 2014), l’éducation aux médias est un concept profondément international, et fondamental pour comprendre les enjeux éducatifs. La nécessité de former les citoyens à l’usage des médias et le besoin de développer un esprit critique face aux industries de l’information et à leurs dérives (« filter bubble », théories conspirationnistes, « fake news ») ont contribué à faire de l’éducation aux médias, parallèlement aux questions de régulation des marchés et écosystèmes médiatiques (Sonnac 2013), un enjeu éducatif important et reconnu comme tel dans de nombreux endroits du monde, et ce dès le début du 20è siècle avec l’émergence du média film (Schorb, 1995).
L’importance de l’éducation aux médias est reconnue au niveau supra-national ; l’Union Européenne et l’UNESCO ont développé des recommandations en ce sens, encourageant les Etats membres à se structurer et à se saisir de la question pour permettre à chacun de s’exprimer et de créer des contenus médiatiques afin de participer à la société et ainsi d’atteindre un plus haut niveau d’inclusion (Unesco, 2013).


La capacité à savoir se servir des outils de communication et des outils de travail bureautiques étant devenue un prérequis fondamental pour l’accès au marché du travail, l’acquisition de ces compétences est également devenue nécessaire, menant progressivement les systèmes éducatifs à s’adapter en intégrant des modules de formations aux TUIC (Technologies usuelles d’information et de la communication) et de l’EMI (éducation aux médias et à l’information).
Malgré ce cadrage, les missions attribuées à l’éducation aux médias varient d’une société à l’autre. Elle peut ainsi exister en tant qu’enseignement transversal, comme discipline à part entière, ou encore être laissée à la liberté des enseignants.
Au fond nous souhaitons savoir ce que la comparaison et l’échange d’expérience au niveau international peut nous apporter pour non pas simplement œuvrer dans le sens « des capacités dont une personne est dotée, mais des libertés ou des possibilités créées par une combinaison de capacités personnelles et d’un environnement politique, social et économique » (Nussbaum, p.39) ?
Le laboratoire CRESAT (E.A. 3436), dans le cadre du projet CUMEN, a souhaité se saisir de ces questions et propose une suite de journées d’étude sur ce sujet, suite à celle de 2015 sur les médias éducatifs, en collaboration avec le département des sciences de l’information et de la communication et l’ESPE et avec le concours du Master MEEF professeur documentaliste.
Laurence CORROY introduira les spécificités françaises dans une perspective comparative, les présupposés de l’éducation aux médias ayant été pensés différemment en Amérique du Nord et du Sud. Des communications sur le système suisse et allemand par Florence QUINCHE et Markus RAITH enrichiront ce panorama et mèneront à une table ronde sur ce sujet.
La deuxième partie de notre journée d’étude sera l’occasion de nous interroger sur la mise en place de l’éducation aux médias, ses contradictions et ses aspects pratiques. Nous passerons de la théorie au terrain avec une communication de Brigitte SIMMONOT sur les paradoxes de l’application de l’éducation aux médias et à l’information en France ; ensuite, Sabine BOSLER présentera l’éducation aux médias dans l’enseignement agricole et présentera ces pratiques méconnues. Lors de la table ronde finale, la contribution de Stefanie WOESSNER du centre média Baden Wurtemberg (LMZ BW) sera l’occasion d’en apprendre davantage sur la manière dont l’éducation aux médias se déploie dans ce Land allemand, selon quelles modalités et avec quelles attentes.

 

 

PROGRAMME

 

MATIN : L’éducation aux médias au prisme international

10h00 Accueil des participants

 

10h20 Laurence CORROY (MCF HDR PARIS 3)  Conférence d’OUVERTURE  - Perspectives internationales de l’éducation au médias

L'éducation aux médias en France s'est développée en travaillant l'analyse des médias d'information et d'actualité dans une perspective citoyenne. Nous aborderons les spécificités françaises dans une perspective comparatiste, les présupposés attendus d'une éducation aux médias ayant été pensés différemment en Amérique du Nord et en Amérique du Sud.

 

11h00 Florence QUINCHE (HEP VAUD) / SUISSE : Repenser l'éducation aux médias à l'ère numérique ?

1. Eléments sur l'éducation aux médias en Suisse romande

2. Quelques expériences innovantes : robotique et théâtre, intégration et création de jeux vidéo, livres numériques…

 

11h30 Markus RAITH (PH Allemagne) / ALLEMAGNE

Compétence visuelle et multimodale dans l'infotainment

Exemples de l’hétérogénéité de l’éducation aux médias en Allemagne

 

12h00 Discussion , table ronde : Animation Carsten WILHELM, CRESAT

 

            Pause repas 12h15-14h15

 

APRES MIDI L’éducation aux médias de la théorie au terrain

 

 14h15 Brigitte SIMONNOT (PR 71 U Lorraine) :  Les paradoxes de l’EMI

Retour sur les paradoxes dont l’EMI fait l’objet, dans la définition de ses objectifs et sa mise en œuvre en France.

 

15h00 Sabine BOSLER (Doct UHA 71)  :  l’éducation aux médias dans l’enseignement agricole français, des pratiques innovantes et méconnues

 

15h30 Discussion, table ronde , Animation Michèle ARCHAMBAULT, CRESAT

avec la participation de Stefanie WOESSNER , Landesmedienzentrum Baden-Württemberg

et de toutes et tous les intervenants, Présentation de projets de recherche en cours, d’expériences EaM/EMI

 

fin vers 16h00

 


REFERENCES
- Corroy Laurence, Education et médias, la créativité à l’ère du numérique, Iste éditions, 184 p., 2016.
- Hepp Andreas, Couldry Nick, The Mediated Construction of Reality, Wiley-Blackwell, 256 p., 2016.
- Nussbaum Martha, Chavel Solange [trad.], Capabilités. Comment créer les conditions d’un monde plus juste ?, Paris, Flammarion,
coll. « Climats », 300 p., 2012.
- Rieffel Rémi, Révolution numérique, révolution culturelle ?, Coll. « Folio actuel », Folio, 352 p., 2014.
- Schorb Bernd, Medienalltag und Handeln. Medienpädagogik in Geschichte, Forschung und Praxis, Opladen, Leske+Budrich, 1995.
- Sen Amartya, Repenser l’inégalité, Coll. « L’histoire immédiate », Seuil, 281 p. 2000.
- Simonnot Brigitte, Culture informationnelle, culture numérique : au-delà de l’utilitaire, Les Cahiers du Numérique, n°3, pp.25-37, 2009.
- Stiegler Bernard, La Société automatique: 1. L’avenir du travail, Coll. « Essais », Fayard, 300 p. 2015.
- Sonnac Nathalie, « L’écosystème des médias », Communication [En ligne], Vol. 32/2 | 2013, mis en ligne le 08 avril 2014, consulté le
16 mars 2017. URL : http://communication.revues.org/5030