14ième Congrès de la SFSIC: Relocalisation Béziers-Montpellier

Un point a donc été fait sur la situation générale d'une part et sur les perspectives de financement du Congrès et de son déroulement à Istanbul - Galatasaray. Ces deux aspects apparaissant indissociables.

En ce qui concerne la situation générale :
- un ensemble d'informations concernant les intentions des collègues de notre communauté, quant à un déplacement en Turquie qu'ils envisageaient initialement, fait état de désistements
- de nombreuses inquiétudes émanant des adhérents mais aussi des acteurs du Congrès et notamment l'émergence de ce qu'il convient de nommer un "sentiment d'insécurité" justifié ou non, ont été exprimées.

En ce qui concerne le financement :
L'auto financement des Congrès est un des principes que la SFSIC s'impose. A ce jour, les différentes démarches par lesquelles un financement d'un Congrès hors frontière était attendu, n'ont pas abouti . Nous ne sommes donc pas en mesure d'assumer les coûts induits par un déplacement à Istanbul dans les conditions favorables que nous avions initialement prévues (notamment perspective de bourses attribuées aux laboratoires).

Dans ces conditions, le Conseil d'Administration de la SFSIC décide de relocaliser le Congrès.
La politique scientifique dont ce Congrès constituait un temps fort est, bien entendu, totalement poursuivie ; elle n'est en rien remise en cause par cette relocalisation.
La politique d'ouverture de la SFSIC se poursuit et bien d'autres projets, notamment avec nos partenaires de Galatasaray, seront proposés et réalisés dans l'avenir.
Les hypothèses pour une relocalisation rapide n'étaient pas nombreuses et je remercie tous les collègues qui ont contribué à notre réflexion, souvent dans l'urgence, et plus particulièrement l'équipe de Montpellier3- Béziers (CERIC), puisque nous souhaitons maintenir le calendrier initialement arrêté.

Notre Congrès se tiendra donc à :
Montpellier 3, site de Béziers, les 2, 3, et 4 Juin prochains.

Je suis convaincue que nous pouvons compter sur votre mobilisation en juin
prochain et je vous en remercie par avance au nom de tous ceux qui ont
d'ores et déjà beaucoup travaillé pour faire vivre ce congrès et de ceux
qui vont, à leur tour, consacrer de leur temps pour vous accueillir au
mieux.

Françoise Bernard
Professeur en Sciences de l'Information et de la Communication
Chargée de Mission Communication
Université de Provence