Evènements SFSIC

17ème Congrès : Hébergement et restauration

- Hébergement :

L’équipe d’organisation a concocté pour vous une liste d’hôtels (17ème Congrès Hôtels à Dijon) susceptibles de vous accueillir. Merci de noter qu’il vous revient d’effectuer vous-même votre réservation.

 

- Restauration :

Les repas de midi pourront être pris au restaurant universitaire. Vous pourrez acheter vos tickets sur place le premier jour du Congrès (règlement exclusivement par chèque, à l’accueil du Congrès, non compris dans l'inscription).
Par ailleurs, une liste de restaurants, à proximité du campus et en ville, vous sera remise à l’accueil.

 


17ème Congrès : Informations utiles

• Rappel

=> Le 17ème Congrès aura lieu du 23 au 26 Juin 2010 à Dijon (les lieux précis sont indiqués sur le plan disponible ci-dessous).

 

• Inscription - Dépôt des communications

 => Les inscriptions sont gérées par une plateforme spécifique, qui nécessite un compte spéficique (différent de celui que vous avez peut-être sur ce site).

Pour vous inscrire, il vous faut :
- si vous ne possédez pas de compte sur le site de la conférence : créer un compte sur cette plateforme
- si vous possédez déjà un compte sur le site de la conférence : se connecter
- puis choisir le lien d'inscription (lien disponible dans le menu à droite).


=> Après avoir rempli le formulaire d’inscription, vous pourrez, le cas échéant, déposer votre communication (lien "soumission" disponible dans le menu à droite).

N.B. L’inscription est obligatoire, que vous soyez ou non communicant, et y compris si vous êtes exonéré des frais de participation.

 

• Tarifs pour la participation au Congrès

 => Pour les enseignants-chercheurs, le tarif diffère selon que vous êtes ou non adhérent à la SFSIC.
Si vous souhaitez adhérer à la SFSIC, merci de suivre les indications données sur le site de la SFSIC (fichiers en téléchargement).
=> Notez également que les tarifs sont progressifs selon la date de votre inscription.

 ==> Voici la liste des tarifs :

 

Jusqu’au 14 mai 2010

Du 15 mai au 25 juin 2010

Enseignants-chercheurs et étudiants à l’Université de Bourgogne ou à l’Université de Franche-Comté

Gratuit

Gratuit

Enseignants-chercheurs (non uB ou UFC) membres de la SFSIC

125 €

185 €

Enseignants-chercheurs (non uB ou UFC), non-adhérents à la SFSIC

200€

260 €

Étudiants (non uB ou UFC), Retraités, Chômeurs

50 €

85 €

Autres

300 €

300 €

 

 => NB : les montants ci-dessus comprennent :

- l’inscription au Congrès ;
- les documents remis aux participants ;
- l’envoi des actes sur CD ;
- les pauses-café et autres rafraîchissements.

  => Ces montants ne comprennent :

- ni l’adhésion à la SFSIC,
- ni les repas (cf. informations hébergement et restauration),
- ni la participation au Dîner de Gala (cf. ci-dessous).
 

 

• Modalités de paiement pour la participation au congrès

Vous avez trois possibilités :

- Paiement en ligne :
 => Ce mode de paiement est accessible ici par la plateforme spécifique de l'Université de Bourgogne.
Une attestation de paiement vous sera remise à l’accueil du Congrès.
Pour toute information complémentaire concernant le règlement, contacter Isabelle Mathieu (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.)

- Bon de commande administratif, libellé à :
Université de Bourgogne – UFR Sciences humaines – Laboratoire CIMEOS - 4, boulevard Gabriel - 21000 Dijon
à adresser à : Isabelle Mathieu – IUP Denis Diderot – 36, rue Chabot-Charny – 21000 Dijon
Si l’Université de Bourgogne n’est pas référencée comme fournisseur de votre établissement, vous devez transmettre le formulaire ci-joint : 17ème Congrès Fiche UB fournisseur à votre agence comptable.

- Chèque à l’ordre de :
Régisseur Avances Recettes congrès SFSIC
à adresser à : Isabelle Mathieu – IUP Denis Diderot – 36, rue Chabot-Charny – 21000 Dijon
Une attestation de paiement vous sera remise à l’accueil du Congrès.

 

• Soirée de Gala : SIC et puces, jeudi 24 juin, à l’Hôtel Maleteste.

 => Si vous souhaitez participer à la soirée de gala, veuillez envoyer votre chèque de 50 € à l’ordre de la SFSIC à :
Claudine Batazzi (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.)  - IUT de Nice Côte d'Azur - 41 bd Napoléon III - 06200 Nice
 => Date limite d’inscription : 5 juin 2010.
Attention : Pour des raisons d’organisation, il sera impossible de s’inscrire sur place pour la soirée de Gala.

 

• Plan d'accès :

Plan Campus Dijon 17ème Congrès

 


Contribution au Rapport « Pour des sciences humaines et sociales au cœur des universités »

Chers collègues

Veuillez trouver ci-joint la contribution de la Sfsic au rapport du Conseil pour le développement des Humanités et des Sciences sociales, document remis au chargé de mission SHS lors de la réunion de travail du 11 mars dernier au Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche.

Cordialement
Le Bureau de la Sfsic

icon Contribution au Rapport « Pour des sciences humaines et sociales au cœur des universités » 


  Paris, le 22 février 2010

Conseil pour le développement
des Humanités et des Sciences sociales


Madame Marie-Claude Maurel
Présidente
Monsieur Edouard Husson
Rapporteur

Contribution au Rapport

« Pour des sciences humaines et sociales au cœur des universités »

Préambule

La Société française des sciences de l’information et de la communication accueille favorablement la réflexion menée par le Conseil pour le développement des humanités et des sciences sociales, et partage son souci d’adaptation des filières SHS aux nouvelles réalités économiques et sociales auxquelles les universités doivent faire face. Elle partage un certain nombre de points développés dans le rapport « Pour des sciences humaines et sociales au cœur des universités » et se propose d’y apporter sa contribution.
En particulier, nous partageons l’inquiétude manifestée dans le document d’une université scindée en établissements de formation (des « collèges ») et en établissement de recherche. Nous pensons qu’un enseignement de qualité ne saurait se priver des apports de travaux de recherche d’excellence situés au cœur des établissements.  Nous sommes également sensibles, de par l’importante professionnalisation de nos étudiants, à la nécessité de relations constructives entre l’enseignement et l’entreprise, tant dans le domaine de la recherche que dans celui des contenus des cursus, dans le respect des spécificités du travail universitaire. Nous partageons aussi le besoin de promouvoir l’internationalisation et l’européanisation de la recherche pour l’inscrire délibérément dans l’Espace européen de la recherche qui se construit, etc. Il est aussi vrai que les  infrastructures en SHS sont absolument nécessaires et que les laboratoires en SHS doivent être dotés de moyens d’action à la hauteur de leurs ambitions.
Enfin, (la liste n’est pas exhaustive), nous pensons également qu’il est nécessaire de réfléchir à la réorganisation du temps de l’enseignant-chercheur, étant donné les contraintes scientifiques et administratives auxquelles il est désormais soumis.

Constats

Si la plupart des disciplines des sciences humaines et sociales ont été citées dans le rapport, nous nous étonnons du fait que la communication n’apparaisse qu’en termes de compétences et en aucun cas en termes de discipline. De même, le rapprochement qui en est fait avec  la gestion nous semble réducteur. Les sciences de l’information et de la communication (SIC) peuvent être considérées comme un exemple d’enseignement et de recherche adapté aux exigences d’une modernité complexe. En effet, nos formations construisent des ponts entre savoirs disciplinaires variés, en relation avec des entreprises très diverses et s’appuient sur une recherche largement basée sur des coopérations interdisciplinaires. Bien plus qu’une simple compétence « communicationnelle », les SIC ouvrent vers des métiers aussi variés que le journalisme, la documentation, les métiers du livre et des bibliothèques, la publicité ou encore la communication des organisations, les usages – actuels et émergents- des TIC. Elles ont une expertise traditionnelle sur la veille, le traitement, la sélection et la qualification de l’information dont l’extrême abondance nécessite le développement de recherches dans des domaines aussi pointus que le « data mining », la veille stratégique, ou encore les technologies de surveillance et de protection de la vie privée.
Nous souhaitons insister sur l'importance de la recherche fondamentale qui est aussi, création d'objets d'étude inédits exploitables et/ou perfectibles sur le long terme. Ces résultats concrets de la recherche  ne peuvent aboutir qu’en affranchissant les acteurs sur le court terme d'un  souci d'efficacité/utilité. Sans compter que ce souci est la meilleure façon d’éviter à tout chercheur d'avoir une véritable réflexion critique sur le présent ou l'existant en vue de son évolution future.
En ce qui concerne la professionnalisation, le rapport gagnerait à mieux mettre en évidence les différents niveaux de professionnalisation des disciplines des SHS. Certaines d’entre elles, à l’exemple des sciences de l’information et de la communication, ont un niveau d’employabilité très élevé, du fait de l’explosion des métiers de l’information et de la communication depuis plus de 20 ans maintenant. Notre spécificité au sein des SHS vient sans doute, également, des liens forts tissés avec l’entreprise grâce à tous nos anciens étudiants, actuellement en postes à responsabilité dans le privé, et à nos filières professionnalisantes qui balayent tout le spectre du LMD, des IUT aux doctorats préparés en contrat CIFRE.

Dans un esprit constructif, et prenant acte de la volonté du Conseil d’aborder des aspects très divers du développement des SHS, nous souhaitons contribuer à sa réflexion par le présent courrier notamment, en lui soumettant quelques éléments qui nous paraissent utiles pour  l’avenir des humanités et des sciences sociales.
Lire la suite : Contribution au Rapport « Pour des sciences humaines et sociales au cœur des universités »

Assises SIC 3-5/12/09 : Ecoutez les conférences

Assises des Sciences de l'Information et de la Communication

03 - 05 décembre 2009, Cité des Sciences et de l'Industrire, Paris

 

=> Ecoutez les conférences en cliquant sur les liens ci-dessous :

  • Jeudi 03/12/2009 matin :
  • Jeudi 03/12/2009 après-midi :
  • Vendredi 04/12/2009 matin :
  • Vendredi 04/12/2009 après-midi :
  • Samedi 05/12/2009 matin :

17ème Congrès : Appel à communication

17ème congrès de la Société française des sciences de l’information et de la communication
Dijon, 23 - 26 juin 2010

Au cœur et aux  lisières des SIC




Les congrès de la SFSIC constituent un rendez-vous important pour notre communauté scientifique. Celle-ci se retrouve pour échanger, notamment autour des nouveaux terrains d’analyse, des pratiques émergentes et des concepts qui permettent de les appréhender. C’est aussi l’occasion de s’interroger sur notre discipline, nos métiers et l’évolution des cursus universitaires dans un environnement institutionnel en profonde mutation et dans un contexte international compétitif.
Après Compiègne, la SFSIC vous invite à son prochain congrès qui se tiendra à l’Université de Bourgogne à Dijon, du 23 au 26 juin 2010. Le présent appel à communication veut ouvrir largement la discussion scientifique autour des thématiques explicitées ci-dessous.

 

icon Congrès SFSIC 2010 Appel à communication (350.99 kB 2009-10-18 18:34:23)


17ème Congrès de la SFSIC : du 23 au 25 Juin 2010 à Dijon

Chères et chers collègues,

Le 17ème Congrès de la SFSIC a eu lieu du 23 au 25 Juin 2010, à Dijon.

Il a été coorganisé par la Sfsic et le laboratoire CIMEOS de l'Université de Bourgogne, avec l'aide également du Laseldi (UFC) ; son directeur, Daniel Raichvarg, a bien voulu assumer la coordination locale de ce congrès (qu'il en soit remercié !).

Le congrès a été organisé par le CIMEOS grâce aux aides du Conseil Régional de Bourgogne, du Grand Dijon et de la Ville de Dijon.

La SFSIC est heureuse de vous annoncer que les actes sont disponibles à l'adresse suivante :

http://tabarqa.u-bourgogne.fr/outils/OconfS/index.php/SIC/SFSIC17/schedConf/presentations

Nous vous en souhaitons bonne lecture !

Le Bureau.

Lancement des Assises des Sciences de l'Information et de la Communication

 Echirolles, le 27 mars 2009

Chers et chères collègues,

De toutes les définitions que l’on pourrait donner au mot « assises », plusieurs d’entre elles prennent une résonance particulière dans un contexte de réformes profondes et brutales qui affectent notre espace public, l’Université, et notre communauté scientifique.
Je vais en citer 2.
Les assises se définissent comme :
  • crédit, soutien ou moyens dont bénéficient une personne, un groupe ou une institution.
Il s’agit donc de nous doter de moyens pour faire face aux mutations actuelles, d’élaborer des stratégies efficaces à partir d’une évaluation collective des nouveaux enjeux des SIC, de dessiner ensemble les futurs qu'il faut penser et non subir.
  • La deuxième définition considère les Assises comme un siège sur lequel on s'assied, un ensemble sédimentaire homogène.
Les « Assises des SIC » traduisent, précisément, cette volonté de construire ensemble un programme cohérent dans lequel les principaux enjeux seront discutés, au local et au national, sur la base d’un questionnement comprenant différentes entrées thématiques.

L’essentiel tient, précisément, à ce travail de concertation que la SFSIC entend encadrer et animer, conformément à son objet, dans l’intérêt de ses adhérents et de tous ceux qui contribuent, en tous lieux et en toutes formes, au rayonnement intellectuel des SIC.

Je reprends ici cette phrase de Chateaubriand dans Itinéaires de Paris à Jérusalem, je cite :
« Afin d’atteindre à cette rare perfection, on amenait d’abord le marbre à sa plus juste coupe avec le ciseau, ensuite on faisait rouler les deux pièces l’une sur l’autre, en jetant au centre du frottement du sable et de l’eau. Les assises, au moyen de ce procédé arrivaient à un aplomb incroyable ».

Il nous faudra effectivement tailler, ajuster, parfois jeter du sable et de l’eau, mais nous devons garder à l’esprit notre objectif commun.

Sur ces mots, je déclare ouvertes les Assises des Sciences de l’Information et de la Communication.

Alain Kiyindou
Président de la SFSIC

Assises SFSIC - Monde en mutation : quelles stratégies pour les SIC ?

Les assises des Sciences de l’information

et de la communication

Monde en mutation : quelles stratégies pour les SIC ?


Mars 2009 - Décembre 2009 –Juin 2010

 

Prochain événement : du 03 au 05 Décembre 2009, Paris, Cité des Sciences


Ces assises sont une occasion unique d’échanges pour toute la communauté des Sciences de l’information et de la communication, ses partenaires institutionnels et privés, de participer à un grand débat sur l’avenir des SIC en France, ses formations et sa recherche, dans le contexte complexe d’une mutation profonde tant de nos enseignements, de nos pratiques de chercheurs que de nos cadres d’exercice. Elles ont pour objectif d’élaborer des stratégies efficaces à partir d’une évaluation collective des nouveaux enjeux des SIC. Elles nous permettront de dessiner ensemble les futurs qu'il faut penser et non subir.
 

Les articles du 16e Congrès

 

Les communications du 16e Congrès sont désormais accessibles en ligne : les participants recevront un login et un mot de passe pour accéder à la totalité des communications publiées. Vous pourrez vous connecter en cliquant sur le lien ci-dessous.

Articles du 16e congrès

Sous-catégories

Assises SFSIC
Doctorales 2011