SFSIC-Infos

AAC - Colloque international - femmes (in)visibles

 

Colloque international

 

Pleins feux sur les

 

femmes (in)visibles

 

Campus Lettres et Sciences humaines 22-23-24 novembre 2018

 

Comité d’organisation

Elsa Chaarani, professeure de langue et littérature italiennes (laboratoire LIS)

Laurence Denooz, professeure de culture arabe (laboratoire CREM)

Sylvie Thieblemont, professeure de sciences de l’information et de communication (laboratoire CREM)

 

Plein feux sur les femmes (in)visibles

 

À la suite du séminaire « Femmes, monde féminin et ruptures », qui se terminera au printemps 2018, les membres du comité (Sylvie Thiéblemont, Elsa Chaarani, Laurence Denooz) organisent un colloque conclusif, qui reprendra un aspect du projet en lui donnant une lecture plus approfondie.

Selon les différents axes évoqués in primis au cours de ces trois années riches et fructueuses, plusieurs chercheur.se.s se sont intéressé.e.s à la question de la représentation des femmes, au brouillage des stéréotypes féminins (dans les différents domaines littéraire, artistique, historique et juridique), à la variable genrée et à ses conséquences sur les jugements portés à l’égard des auteures. Enfin, les intervenant.e.s ont consacré plusieurs communications à l’affirmation de femmes en rupture avec les normes sociales, en tant que sujets d’une prise de conscience politique, actrices d’une différence sexuelle, figures de rébellion du fait de leur mise en cause des rôles sociaux dévolus selon les normes opérantes.

Lire la suite : AAC - Colloque international - femmes (in)visibles

AAC - Recherches en communication Du discours gastronomique et œnologique

Appel à contribution:Recherches en communication

 

Du discours gastronomique et œnologique

Dossier coordonné par Anne Parizot (Université de Bourgogne Franche Comté), Benoît Verdier (Université Reims Champagne Ardenne) et Andrea Catellani (Université catholique de Louvain).

Comme toute activité professionnelle, la gastronomie ou l'œnologie ont développé au fil du temps toute une terminologie spécifique qui, ces dernières années, a quitté les frontières professionnelles pour pénétrer tout l'espace public (Poulain, 2002 ; Corbeau, Poulain, 2002 ; Cohen, Csergo, 2012). Cette migration est particulièrement perceptible dans la programmation pléthorique d'émissions culinaires entre téléréalité et concours (Top Chef, Un dîner presque parfait...) mais également dans le marketing du vin qui exploite la tendance du sensoriel (Cova, Badot, 2003 ; Hetzel, 2002 ; Heilbrunn, 2005) en plaçant l'expérience, le vécu au cœur de la communication.

Lire la suite : AAC - Recherches en communication Du discours gastronomique et œnologique

AAC - Les renouvellements de l’écriture radiophonique

 

Appel à contribution pour le dossier thématique

 

« Les renouvellements de l’écriture radiophonique :

 

programmes, formes, contenus »

de la revue Radiomorphoses, n°4

 

à paraître en 2018

 

coordination : S. Equoy Hutin (Université de Bourgogne Franche–Comté)

 

et C. Deleu (Université de Strasbourg)

 

Dans le chapitre conclusif du manuel de la radio, Frédéric Antoine souligne qu’ « en ce début de siècle, la radio connaît de nombreux renouveaux, qui en modifient à la fois les contenus, les formes, les modes de transmission et de réception et revisitent son statut de média de masse » (Antoine, 2016 : 203). C’est ainsi un champ de recherche stimulant qui s’ouvre du côté des modalités de remédiation (Bolter et Grusin, 1999) et de ré-novation (Angé et Renaud, 2012) de la radio. Certes les travaux récents sur la radio insistent largement sur les évolutions liées au numérique et le tournant “postradiophonique” (Poulain, 2010 ; Gago et alii, 2007). S’il n’est pas possible d’en ignorer les enjeux ni d’en minorer l’impact, il ne s’agit pas dans ce dossier de s’en tenir à un questionnement spécifiquement centré sur les relations entretenues entre la radio et les nouvelles technologies numériques mais davantage de questionner les nouvelles pratiques et les nouveaux usages sous l’angle des nouvelles formes que ceux-ci produisent. Car, comme le rappelle Laurent Fauré, « les capacités d’adaptation de la radio à l’ère numérique se trouvent sans doute nourries de ses qualités antérieures et que le web a développées : audience massive, interactivité, instantanéité, technologie ‘légère’ et mobilité des usages [...]  mais aussi fonctionnements participatifs et de proximité… » (2013 : 8). Plus largement, nous proposons d’explorer les mutations de l’écriture radiophonique en relation avec les environnements quotidiens contemporains, numériques ou non, et les enjeux qu’elles recouvrent sous l’angle des tensions entre l’ancien et le nouveau. En effet, les phénomènes nouveaux « ne naissent pas de novo » (Angé et Renaud, 2012 : 37) et ces renouvellements engendrent des traces (Bachimont, 2017), dans la matérialité de l’écriture (Jeanneret, 2011).

Lire la suite : AAC - Les renouvellements de l’écriture radiophonique

Parution - Penser les relations entre médias

Penser les relations entre médias

 
sous la direction de Laurent Di Filippo et Émilie Landais

Néothèque, 2017, 320 pages

http://www.neotheque.com/index.php/librarie/29-penser-les-relations-entre-medias

 


 
 
PRÉSENTATION

L'évolution constante du paysage médiatique invite les chercheurs à repenser sans cesse les changements de société sous différents angles, qu'ils soient culturels, sociaux, économiques ou historiques. Dans cette optique, les travaux sur la notion de convergence, ainsi que sur celle de transmedia se sont multipliés depuis le début des années 2000. Ceux-ci permettent d'analyser les stratégies mises en place par les acteurs pour construire et penser les relations entre supports médiatiques.

Cet ouvrage propose d'examiner le rendement heuristique de ces notions. Il vise également à étendre ces réflexions à des problématiques et des théories générales en sciences humaines et sociales, en plaçant le facteur humain et en particulier la construction des publics au coeur des questionnements.

 

 

SOMMAIRE

Laurent Di Filippo, Émilie Landais – Dispositifs transmédiatiques, convergences et publics : construire et penser les relations entre médias

 

Conception des dispositifs et représentations des publics

Frédéric Marty – Les représentations du public enseignant chez les concepteurs de dispositifs numériques éducatifs. Le nouveau player du site.tv

Eva Sandri – Interroger la notion de dispositif transmédiatique au musée d’ethnographie : le cas du Museon Arlaten

Julie Pasquer-Jeanne – Les dispositifs de médiation éducative au Château de Versailles : Fiction, Transmédia et Multimodalité

Rosanna Contreras-Gama – L’approche transmédiatique dans les dispositifs photo-humanitaires et l’idée de « spectateur citoyen »

 

Pratiques hétérogènes parmi les publics

Marta Boni – Enjeux des dispositifs transmédiatiques comme cadres de l’expérience

Julien Falgas – Prendre en compte les pratiques non-contributives. Approche méthodologique de l’étude des pratiques (trans)médiatiques des lecteurs de la bédénovela Les Autres Gens

Cyril Brizard – La transphonographie à l’essai du metal symphonique de Nightwish et de ses amateurs : un voyage vers la création continuée

 

Changements et résistances

Camille Jutant – Pratiques transmédiatiques des publics de la culture : jeux en réalité alternée et jeux sur téléphone portable

Patrick Prax – Envisager la co-création dans les jeux en ligne comme média alternatif

Yannick Pourpour – Versionnement multisupport et surenchère technologique : conflits techniques et esthétiques

AAC - 5th Hyperheritage International Symposium

5th Hyperheritage International Symposium
Heritage and experience design in the digital age | Patrimoines et design d’expérience à l'ère numérique

May 13-15, 2018 | University of Constantine 3 | Constantine, Algeria


The term HyperHeritage covers every hybrid cultural heritage environment augmented with digital information inviting us to explore new ways of perceiving, experiencing and practicing cultural heritage. Massive developments on ICT and the unprecedented spread of mobile, location-aware and immersive (Augmented and Virtual Reality) technologies and devices, advocate for the exploration of new forms of Human to Human, Human-Computer and Human-Environment interaction and information communication on Cultural Heritage. These advances also imply gradually establishing new ways and means to comprehend, access, process, experience and perceive digital and interconnected Cultural Heritage information on a variety of delivery platforms, devices and environments.

Lire la suite : AAC - 5th Hyperheritage International Symposium

AAC - 01Design.11 : Concevoir à l'ère post-numérique

01Design.11 : Concevoir à l'ère post-numérique
11e colloque multidisciplinaire sur la conception et le design
5-7 Juin, 2018 | Faculté d'Architecture et d'Urbanisme de l'Université de Mons | Mons, Belgique

01Design.11: Design in the Post-Digital Era
11th Design Multidisciplinary Conference
June 5-7, 2018 | School of Architecture & Urban Planning - University of Mons | Mons, Belgium

 

 

01Design.11 est parrainé par | 01D11 is sponsored by :

Université de MONS

DHD | Université Paris8 DeVisu | UVHC CiTU | paragraph

SFSIC

mons dhd devisu citu sfsic

Préambule

Le terme « post-numérique » n'entend pas une rupture avec la technologie du numérique ni l'emergence d'une technologie alternative (remplaçant le numérique). L’ère post-numérique (PostDigital a été, implicitement initié en 1998 avec l’annonce de la «  révolution numérique » par Nicholas Negroponte (Iezzi et al, 2010). Simon Jenkins (Jenkins, 2011) le terme Post-Digital n’est pas “anti-digital” mais c’est une vision qui s'étend dans l'au-delà du numérique. Le Post-numérique s'intéresse à l'appropriation massive de la culture de tout durable et tout réflexif, qui a été fortement promue par l'usage des TIC, pour relire et remettre en écriture continue et ouverte la philosophie et l'histoire des temps, des espaces, des choses, des humanités et de l'humain. Ce terme (Zreik, 2012), provoquant une rupture de nature langagière, facilite la promotion de la pensée ouverte et continue favorisant le re-design des relations que des Humains et des Choses (artifice, espace, information, nature, temps, ...) instaurent et instaureraient entre eux. En somme, à l'ère numérique (maintenant et avant), nous avons observé l'être humain utilisant des connaissances et des technologies pour faire de meilleures conceptions et de meilleures utilisations de la technologie (Zreik 2017, Zreik et al 2017). Cette ère nous a permis de découvrir des facettes cachées que l'être Humain dispose et que des « Choses » peuvent disposer. L'ère post-numérique (maintenant et après) considère une approche empirique et suggère d'utiliser la technologie numérique pour mettre en place une expérience visant à en apprendre davantage sur les connaissances et les capacités cachées et sur des expériences imprévues que l'être Humain serait capable ou désireux de performer.

Lire la suite : AAC - 01Design.11 : Concevoir à l'ère post-numérique

AAC - Développement - changement personnel - organisationnel

 

APPEL A COMMUNICATIONS

 

COLLOQUE LERASS-CERIC

 

Université Paul Valéry – Montpellier 3 Route de Mende – 34199 – Montpellier Cedex 5

 


PROLÉGOMÈNES

Outre une critique générale du « management » (Rapin, 2016) des hommes et des femmes dans les entreprises et les organisations de tous types (par exemple, Aubert, de Gaulejac, 1991 ; de Gaulejac, 2012 ; Dupuy, 2011, 2015 ; Le Texier, 2016 ; Morel, 2002), l’on connait nombre de vives attaques formulées aujourd’hui à l’encontre des «formations de développement professionnel et personnel » (par exemple, Gysler, 2015) associées audit management (soit, au sens le plus général du terme, cette « gestion des individus en milieu de travail »). Formations qui utilisent très fréquemment, sinon constamment, des techniques et méthodes en liens directs avec la (ou dites de) « communication » – puisque « la communication » (Benoit, 2013) paraît bien se trouver à ce jour (et depuis de nombreuses années) au centre même des réflexions menées (notamment) en matière de gestion et de management (Bartoli, 1990 ; Le Moënne, 1994).

Lire la suite : AAC - Développement - changement personnel - organisationnel

Parution - Enseigner à l’université avec le numérique

  Enseigner à l’université avec le numérique. 

Savoirs, ressources, médiations 

 

sous la direction de Luc Massou et Nathalie Lavielle-Gutnik

De Boeck Supérieur, collection Méthodes en sciences humaines, 2017, 272 pages

http://www.deboecksuperieur.com/ouvrage/9782807313309-enseigner-luniversite-avec-le-numerique

 

 

PRÉSENTATION


Comprendre la place et la fonction occupées par les outils et ressources numériques dans les pratiques pédagogiques des enseignants-chercheurs à l’université : rapports aux savoirs enseignés, usages déclarés et médiations.
Appréhender ces pratiques à travers une analyse qualitative des activités pédagogiques d’enseignants-chercheurs en sciences humaines et sociales.
Identifier les apports d’analyses croisées et pluridisciplinaires : sciences de l’information et de la communication, sciences de l’éducation, sciences du langage.
Accéder à un corpus de recherche collective ouvert, illustré par de nombreux extraits d’entretiens.
Situer en France et à l’international la réflexion engagée sur la pédagogie universitaire avec le numérique dans l’enseignement supérieur.

Cet ouvrage s’adresse aux enseignants et chercheurs en sciences humaines et sociales, ainsi qu’aux personnes impliquées dans la pédagogie universitaire avec le numérique et dans la formation de formateurs. En outre, il est une ressource pour les étudiants préparant des concours de recrutement dans le secteur de l’enseignement.

 

Lire la suite : Parution - Enseigner à l’université avec le numérique

Parution - Regarder des films en Afrique

 

Parution - Regarder des films en Afrique

 

Le cinéma en Afriques se trouve devant une situation inédite. La disparition des salles de cinéma sur ce continent coïncide avec une production de films accrue, y compris de ces pays, et une diffusion considérablement développée pour une grande partie des populations urbaines. Mais de quels films s'agit-il ? Où et comment sont-ils vus ? Sommes-nous toujours dans le cinéma ?

Un ensemble de travaux tente de répondre à ces questions, posant un jalon dans une réflexion sur les rapports que des publics entretiennent aujourd'hui avec des films en Afriques. Ces recherches rendent compte de la façon dont les mutations technologiques affectent le rapport aux films dans des régions caractérisées jusqu’à très récemment par la rareté dans des économies du cinéma et de l’audiovisuel largement dominées par les pays occidentaux. Sont livrés également les premiers résultats d’une enquête comparative inédite menée en Tunisie, au Togo et au Tchad sur la façon dont les spectateurs voient aujourd’hui des films.

 

Lire la suite : Parution - Regarder des films en Afrique

Parution - Entretien avec le Prof. sir Jack Goody,

  Entretien avec le Prof. sir Jack Goody, anthropologue

 
en partenariat avec l'IRTS de Lorraine et Figura, le Centre de recherche sur le texte et l'imaginaire (Université du Québec à Montréal)
 
 
 http://oic.uqam.ca/fr/conferences/entretien-avec-le-prof-sir-jack-goody-anthropologue
 
PRÉSENTATION
 

John Rankine Goody dit Jack Goody est un anthropologue britannique né le 27 juillet 1919 et mort le 16 juillet 2015 (à 95 ans). Initialement spécialiste de l'Afrique, Jack Goody s'est ensuite intéressé de près à l'histoire de la famille durant le Moyen-Âge européen, devenant une figure de proue du renouveau des études historiques sur la famille européenne, en Angleterre à l'école de démographie historique de Cambridge, mais aussi en France où il a exercé une grande influence au sein de l'anthropologie historique. Ses travaux comparatistes entre l'Eurasie et l'Afrique, et sur les transformations de la parenté en Europe dans le bas Empire romain sous l'influence grandissante de l’Église chrétienne, ont durablement marqué ces disciplines. [Biographie complète]

Parmi les ouvrages publiés de Jack Goody, on compte La Raison graphique. La domestication de la pensée sauvage (Éd. de Minuit, 1979) ; Cuisines, cuisine et classe (Centre Pompidou, 1985) ; La Logique de l'écriture: aux origines des sociétés humaines (A. Colin, 1986) ;Entre l'oralité et l'écriture (Presses universitaires de France, 1994); L'Orient en Occident (Éd. Le Seuil, 1999); L'Islam en Europe. Histoire, échanges, conflits (Éd. La Découverte, 2004); Pouvoirs et savoirs de l'écrit (Éd. La Dispute, 2007); Le Vol de l'Histoire(Gallimard, 2010) et Mythe, rite & oralité (PUN-Éditions universitaires de Lorraine, 2015, coordination et présentation de Jean-Marie Privat, traduction de Claire Maniez).

 

 Rappel

 

Jack Goody, Mythe, rite & oralité (PUN-Éditions universitaires de Lorraine, 2015, coordination et présentation de Jean-Marie Privat, traduction de Claire Maniez)

 

http://www.lcdpu.fr/livre/?GCOI=27000100423900