Appel à communication

 

Appel à proposition d’articles pour un dossier de

 

 

http://www.openedition.org/2083

 

Revue du département d’information et de communication de l’Université Laval

 

Des nouvelles dynamiques médiatiques

 

Numéro thématique coordonné par Vindicien V. KAJABIKA (Université Paris 3 Sorbonne Nouvelle), Alain KIYINDOU (Université Bordeaux-Montaigne) et Catherine GHOSN (Université Toulouse 1 Capitole/Université Paul Sabatier Toulouse 3

 

Voilà une décennie ou presque que les sociétés contemporaines pratiquent intensivement des activités communicationnelles intégrant technologie, interaction sociale entre individus ou groupes d’individus et création de contenu numérique généralisé, obtenu de façon simplifiée et banalisée sans nécessairement requérir des compétences particulières. Le recours aux TIC s’étant, depuis lors, généralisé, des nébuleuses humaines — des proches ou d’inconnus — se mettent en place, à travers ce qu’il convient désormais de qualifier de réseau social numérique (Cardon, 2011).

Lire la suite : AAC - Communication : Des nouvelles dynamiques médiatiques

 

               

MIGRINTER (CNRS- UMR 7301) de l’Université de Poitiers et LARLANCO de l’Université Ibn Zohr, en partenariat avec la SFSIC, l’Association marocaine des sciences de l’information et de la communication et l’Observatoire Régional des Migrations, Espaces et Société, organisent du 25 au 27 avril 2018, la quatrième édition du colloque international pluridisciplinaire d’Agadir :

 

Migrations, mobilités, frontières : des représentations aux traitements médiatiques

 

Les médias traditionnels ou nouveaux peuvent être considérés comme un miroir pour leurs publics. Ils mettent en évidence ce que ces derniers ont en commun avec les personnages et l’événement de l’actualité. Globalement, il peut s’agir d’histoire, de culture, de territoire, de pratiques religieuses ou d’autres points communs comme la couleur de peau, la région d’origine ou simplement le fait de regarder/écouter/lire les mêmes informations. Les contenus médiatiques sur ou destinés aux migrants/immigrés obéissent bien à ce principe.

Lire la suite : AAC - AGADIR - Migrations, mobilités, frontières

 

 APPEL A COMMUNICATION

 

 

Donner la parole aux“sans-voix” ? Acteurs, dispositifs et discours

 

   Colloque international organisé par le Céditec EA 3119 Université Paris-Est Créteil 21-22 juin 2018

 

Si le problème de la liberté d’expression a longtemps dominé les réflexions et les débats sur le fonctionnement des arènes publiques, la question de l’accès des groupes sociaux les plus démunis à la prise de parole légitime a été constituée au cours des dernières décennies en un problème public à part entière. Les conditions de l’accès de ces groupes à l’expression publique et de l’audibilité de leurs discours sont aujourd’hui interrogées par de nombreux acteurs (associations, syndicats, partis, intellectuels, travailleurs sociaux, journalistes, éditeurs, etc.) qui proposent des dispositifs destinés à « donner la parole aux sans-voix ». L’objectif de ce colloque est d’examiner, dans une perspective interdisciplinaire, les modalités, les formes et les enjeux de ces offres de prise de parole dans des contextes politiques et sociaux variés : les acteurs qui les promeuvent, les dispositifs qui les configurent et les discours qui les accompagnent.

 

Lire la suite : AAC - Donner la parole aux “sans-voix” ? Acteurs, dispositifs et discours

 

   Appel à communication - L’analyse des sites web est-elle toujours pertinente ?

 

Chapitre 2 : les sites web des organisations au cœur de dynamiques numériques plurielles

 

Université Bordeaux Montaigne – Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine

 

30 novembre – 1er décembre 2017

 

Les 16-18 décembre 2015, une journée d’études organisée par Patrick Mpondo Dicka (université Toulouse 2) posait la question suivante : « L’analyse des sites web est-elle toujours pertinente ?». La question est effectivement justifiée, au vu de la diversification des formes de communication et des dispositifs sociotechniques du Web depuis quelques années. Cette journée d’études, riche en échanges1, a permis de mettre en évidence plusieurs éléments clefs. Tout d’abord, le site web demeure indéniablement un objet dont l’étude est légitime. Contrairement à certains dispositifs ayant tendance à s’étioler, comme les blogs, le site web n’est pas resté figé dans sa forme de première génération (celle du site web statique des années 1990), il n’a cessé d’évoluer, tant dans son design que dans les multiples services et interactions qu’il orchestre. Ce qui amène au deuxième constat, à savoir une difficulté persistante à définir les contours et le positionnement du site Web dans la stratégie de communication numérique des organisations. Il joue un rôle singulier, point d’ancrage et de régularité au cœur de la labilité du web, s’articulant avec des nouvelles logiques de médiations socionumériques (collectives, nomades). Et il en devient un objet complexe et protéiforme, son périmètre et sa forme variant considérablement du fait de l’imbrication des dispositifs et de l’hybridation des contenus. Enfin, dernier élément d’importance: la diversité des méthodologies d’analyse permettant appréhender et de décrypter le site web. Approches sémiotiques (Pignier et Drouillat, 2004; Stockinger, 2005), communicationnelles (Rouquette, 2009), textométriques (Barats et al., 2013), statistiques et webométiques (Parasie et Dagiral, 2013), pour ne citer que celles-ci, sont autant de regards et de lectures proposés pour le site web, en fonction de ses multiples dimensions.

 

Lire la suite : AAC- L’analyse des sites web est-elle toujours pertinente ?

 

AAC - Communication & Management

 

La médiation numérique dans les territoires :
Entre Économie Collaborative et Économie Sociale et Solidaire 

 

Co-dirigé par :

Claudine Batazzi, Maître de conférences HDR en Sciences de l'Information et de la Communication 
Samy Guesmin, Maître de conférences en Sciences de Gestion
Anne Trescases, Maître de conférences en Droit

 

Coordination du numéro :

 Véronique Anderlini-Pillet, Docteur en SIC/Chargée de cours Université Côte d’Azur 

 

Problématique :

Les Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) et l’essor d’internet ont induit de profondes mutations des modèles industriels à partir des années 2000. Quelques grands phénomènes et innovations technologiques (l’accroissement des débits des connexions, les réseaux mobiles, la multiplication des terminaux…) ont entraîné à la fin de ces mêmes années, une autre vague de transformations massives dans de nombreux secteurs et industries. Ces changements dans un espace caractérisé par des interactions décentralisées (Benkler, 2006) et un abaissement des coûts de transaction et de coordination (Shirky, 2008), ont contribué à ce que l’on nomme couramment l’économie collaborative, et qui se traduit par un passage du régime de la propriété à celui de l’usage (ce qui d’un point de vue juridique a des implications importantes car marquant, dans une certaine mesure, la fin du règne de la propriété classique et l’apparition de nouvelles formes de propriétés, comme, par exemple, l’habitat participatif).

Lire la suite : AAC - Communication & Management La médiation numérique dans les territoires