Appel à communication

 Appel à contribution – tic&société

 

Numérique et situations de handicap : les enjeux de l’accessibilité

 

La présence massive du numérique dans tous les pans de notre société et à toutes les échelles de notre vie s’impose aujourd’hui comme une évidence. Cela concerne une grande part de nos activités professionnelles et personnelles, de nos transactions, par exemple marchandes ou administratives, et bien entendu, de nos relations aux autres (Doueihi, 2013 ; Boullier, 2016). Pourtant, cette « évidence » du numérique, cette « transparence digitale » n’est pas sans poser nombre de questions, au rang desquelles figure l’accessibilité numérique. En effet, notre dialogue avec le numérique passe nécessairement par des dispositifs et des interfaces exigeant de la part des usagers des formes d’habiletés, tant physiques que cognitives. Un engagement corporel, sensoriel mais aussi réflexif, s’avère ainsi un indispensable pré-requis permettant d’accéder à des contenus, ressources et services numériques. C’est dans ce double implicite, de la capacité de manipulation et de l’« accès » qu’elle permet, que se loge un certain nombre de risques, d’enjeux et de contradictions.

Lire la suite : AAC - tic&societé Numérique et situations de handicap

 

Colloque international

 

Information - communication publique ET espaces publics sociétaux : interactions et tensions

 

 

PROLONGEMENT du dépôt de proposition jusqu'au 3 juillet 2017 inclus.
Merci de transmettre votre proposition à l'adresse suivante : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 

 

 

Les 12 et 13 octobre 2017

 

à l’Institut de la Communication et des Médias (Echirolles) organisé par le Gresec (Université Grenoble Alpes)

 

L’objectif de ce colloque est de traiter ensemble dans une tension dynamique deux notions, le plus souvent abordées de manière séparée et parfois cloisonnée : l’information – communication publique d’une part, l’espace public sociétal d’autre part.

Lire la suite : AAC - Information - communication publique ET espaces publics sociétaux : interactions et tensions

 

Appel à articles

 

Dossier : Production des données, « Production de la société ».

 

Les Big Data et algorithmes au regard des Sciences de l’information et de la communication

 

Coordination :

 

Vincent Bullich (Gresec, Université Grenoble Alpes) Viviane Clavier (Gresec, Université Grenoble Alpes)

 

 

Le dossier 2018 des Enjeux de l’information et de la communication pour lequel cet appel à articles est proposé, est consacré au couple « Big Data et algorithmes », termes récemment devenus prégnants dans les discours sur « la révolution numérique ». Portés tant par des journalistes, des essayistes, des acteurs politiques ou économiques que des représentants de la société civile, ces discours, tantôt apologétiques, tantôt apocalyptiques, opposent souvent promesses d’un renouveau économique aux risques majeurs pour la démocratie et la sécurité nationale, les libertés individuelles, voire l’avenir de l’espèce humaine que feraient courir la captation et l’exploitation algorithmiques de volumes massifs de données. Concomitamment à cette mobilisation « triviale », le sujet s’est, sur le plan scientifique, échappé des cénacles des spécialistes en informatique pour s’imposer comme thématique des sciences humaines et sociales.

Lire la suite : AAC - Production des données, « Production de la société »

 Appel à communications  


La place de l'usager en design et son intégration dans les projets


28 - 30 mars 2018 Université de Nîmes
---


Colloque #USAGER2018


Colloque international de recherche en design organisé par Projet (EA 7447), Université de Nîmes

 

Dans le cadre des Entretiens Nîmes-Alès, l’équipe Projekt (EA 7447) de l’Université de Nîmes organise un colloque sur le concept d’usager en design. Précisons d’emblée que le terme usager est utilisé par convention alors même qu’il est soumis à critique dans la communauté scientifique des SHS. D’autres termes sont d’ailleurs apparus pour le désigner selon les approches et les domaines d’intervention : parties prenantes, bénéficiaires, personnes, citoyens, clients, individus, consommateurs, administrés, patients, acteurs, agents, sujets. Des contributions portant sur l’anthropologie et la terminologie même de l’usager sont particulièrement bienvenues. Au-delà des choix lexicaux, nous croyons que chaque définition est à décliner dans des contextes spécifiques. Plus particulièrement, ce sont les conséquences de l’adoption de l’une ou l’autre de ces figures - le plus souvent implicites - que nous souhaitons interroger. Pour cela, des apports trans- et interdisciplinaires sont nécessaires, notamment toute contribution relevant des disciplines ayant une tradition scientifique dans l’étude des usages, de la réception et de l’interprétation comme l’ergonomie, la sémiotique, l’anthropologie, l’ethnométhodologie, la sociologie, la phénoménologie, l’herméneutique, l’éthique, les sciences de l’information et de la communication et bien-sûr le design.

 

Lire la suite : AAC - La place de l'usager en design et son intégration dans les projets

 

 

 

 

Appel à articles pour le numéro 53 - Juin 2018

 

Digitalisation et recrutement

 

Perspectives informationnelles et communicationnelles

 

 

Coordination :

 

Isabelle Cousserand-Blin

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.">Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Nathalie Pinède

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.">Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Maîtres de conférences en Sciences de l’information et de la communication à l’Université Bordeaux-Montaigne, chercheurs au MICA, EA 4426, Université Bordeaux-Montaigne.

En 2013, le numéro 44 de la revue Communication & Organisation, « Nouvelles formes de visibilité des individus en entreprise : technologie et temporalité »[1], abordait les problématiques de la visibilité dans les organisations à l’aune des dispositifs numériques. Dans un contexte de médiatisation accrue, l’affirmation d’une identité professionnelle s’inscrivait notamment dans une dimension normative de contrainte ou d’injonction. La mise en visibilité des individus au travail invitait à une réflexion sur les différentes modalités d’expression de la reconnaissance.

 

Lire la suite : AAC - Digitalisation et recrutement