Appel à communication

 Appel à contribution 

pour le numéro 132 des Cahiers d’histoire de la Radiodiffusion (http://cohira.fr/)

« La radio du futur »

 

Questionnements :
 
Comment pensait-on l’avenir de la radio il y a 10 ans, 40 ans, 100 ans ? Que peut-on imaginer aujourd’hui ? Comment imagine-t-on ou imaginait-on la radio dans d’autres pays que la France ? Quelles seront les prochaines postradiomorphoses (les prochaines métamorphoses de la radio à l’ère du numérique) : pré-radiophonie (les fréquences et les programmes annoncés des semaines en avance avec des extraits), post-radiophonie (comptes-rendus d’émissions, gestion des podcasts), péri-radiophonie (coulisses, bibliographie, webographie, biographie des invités et animateurs, présentation des émissions, réseaux sociaux, blogs, forums), synchro-radiophonie (titres des émissions, noms des interprètes et auteurs des chansons, noms des invités et des animateurs, heures de début et de fin des émissions, vidéos, images, photos, diaporama, du tagging (marquage de chanson que l’on aime) ou encore de l’information sur l’actualité, la météo, les sports, la circulation automobile) ? Les radios et webradios vont-elles devenir des sociétés de production sonore avec une diffusion multicanal (avec recommandation individualisée et automatisée grâce aux algorithmes et datas) ou vont-elles se regrouper sur des plateformes de flux ? Est-ce la marque qui va compter le plus ou est-ce le contenu ? Quelle spécificité gardera la radio ? Quels seront ses atouts ? Quelles seront ses faiblesses ? Faut-il sauver la radio alors que l’automobile sans conducteur pourrait faire perdre beaucoup d’auditeurs ? La radio va-t-elle se fondre avec les autres médias sur internet et le téléphone portable du fait de l’apparition croissante de l’image et de la vidéo ? Quelle sera la place de la radio dans le référencement des moteurs de recherche et sur les réseaux sociaux ? La radio peut-elle encore innover techniquement ? Peut-elle innover en termes de services ? Quelle sera la part entre la production de flux linéaire et de stock délinéaire ? Comment adapter la régulation ? Quelles politiques publiques faut-il mettre en place ? Faudra-t-il changer la manière de la financer ? Est-il possible de renouveler son audience en la rajeunissant et comment ? Quelle place doivent-elles donner à l’interactivité et au participatif ? Faut-il que les radios deviennent plus autonomes, indépendantes, objectives et comment ? Un service public radiophonique sera-t-il toujours nécessaire ? Comment les radios commerciales s’adapteront ? Quel doit être la place du tiers secteur ? Comment les métiers vont-ils évoluer (plus de spécialisation ou davantage de profils généralistes ; plus d’informaticiens ou de créatifs) ? Une autre façon de faire de la radio est-elle possible ? Comment inventer de nouveaux programmes (fiction, journalisme, documentaire, théâtre) ? Quelle place donner à la créativité ? Quelle serait la radio idéale ? Des utopies radiophoniques sont-elles possibles ?

Lire la suite : AAC - La radio du futur - Cahiers d’histoire de la Radiodiffusion

AAA – Trajectoires professionnelles en communication : atypies, hybridités et temporalités

Appel à articles – Communication & professionnalisation, vol.6, 2018

(Anciennement les Cahiers du Resiproc)

Les trajectoires professionnelles dans les métiers de la communication sont notoirement connues pour être atypiques. Bien que depuis de nombreuses années, nous ayons assisté à des tentatives de standardisation dans les établissements d’enseignement et dans les associations professionnelles (Baillargeon et al., 2013), souvent sous le coup d’une recherche de positionnement que d’un seul désir de rendre professionnelle la communication, les parcours professionnels des communicateurs demeurent hétérogènes (Coutant, 2009). La nature fondamentalement transdisciplinaire ou pluridisciplinaire de la communication appelle des professionnels aux compétences multiples, et aux postures éthiques parfois contradictoires (Maas et al., 2017). Se retrouvent ainsi confrontés des praticiens provenant de spécialisations aussi diversifiées que la sociologie, le marketing, la gestion, les ressources humaines, la politique, la psychologie.

Lire la suite : AAC – Trajectoires professionnelles en communication : atypies, hybridités et temporalités

 

 

 

 

 

 

 

COLLOQUE INTERNATIONAL

 

Le Management de la communication

Des organisations privées ou publiques

à l’ère des réseaux sociaux

 

 

Nouveaux délais :

date limite de soumission des propositions de communication  : 4 mars

retour des évaluations : 8 avril

 

06-08 Décembre 2017

 

Appel à Communications

 

 

ARGUMENTAIRE

Les réseaux sociaux connaissent depuis quelques années une croissance exponentielle. Désormais, il est risqué pour une organisation privée ou publique de se tenir à l’écart de cette évolution des modes de communication. En effet, aujourd’hui, toutes les entreprises ont affaire aux réseaux sociaux en vue de gérer leur image, de se développer financièrement et d’enrichir leur expérience sur le marché du web qui offre de nouvelles opportunités, auparavant inexistantes.

 

Pourquoi communiquer à travers les réseaux sociaux ?

 

Il faut pour cela comprendre le principe fondamental des réseaux sociaux. En réalité, l’activité majeure d’un réseau social se résume à faire de la communication ! Qu’il publie des articles, partage des photos ou joue sur les réseaux sociaux, l’utilisateur cherche à communiquer. En devenant "membre" l'utilisateur peut avoir instantanément accès à toutes les informations sur l’actualité de l’organisation, tout cela dans une atmosphère sociale.  Avec les réseaux sociaux, on ne cherche plus les informations, elles viennent à nous. Or, l'intérêt des réseaux sociaux pour les organisations ne se limite pas qu’à l’acquisition d'informations sur les utilisateurs. Communiquer via les réseaux sociaux est aussi un moyen de se construire une image de marque, d'exposer des produits ou offres innovants, de se démarquer de la concurrence, d'établir une relation plus « humaine » avec les utilisateurs, de créer des interactions avec le public et d'effectuer une veille technologique au quotidien. Tous ces avantages que présente le réseau social pour l’entreprise en font un outil incontournable.

 

Lire la suite : AAC - Le Management de la communication Des organisations privées ou publiques A l’ère des...

 Appel à communication


Colloque international 

"Big Data et visibilité en ligne : un enjeu pluridisciplinaire de l’économie numérique"

 

Nouvelle date limite de soumission des propositions de communication  : 28 février

 

Co-organisé avec l’Université des Antilles Pôle Martinique, l’Université
Toulouse 1 Capitole iDETCOM, Elico EA 4147, SciencesPo Lyon,
l’Université de Montréal et l’Observatoire des médias sociaux en
relations publiques (OMSRP) de l’Université Laval, l’événement se
tiendra exceptionnellement en Martinique les 6,7 et 8 novembre 2017.

Pour plus d’information, voici l’adresse du site Web et l’appel en
format PDF qui vous donneront toutes les informations :
http://bigdata-lecolloque.org/
Et aussi sur le site Web de l’OMSRP : http://www.omsrp.com.ulaval.ca


European Conference on Information Literacy (ECIL)
September 18-21, 2017, Saint Malo, France

Co-organized by the Department of Information Management of Hacettepe UniversityDepartment of Information and Communication Sciences of Zagreb University and the IUT Paris DescartesEuropean Conference on Information Literacy (or ECIL) will take place in Saint-Malo, France from 18-21 September 2017.

Lire la suite : AAC - European Conference on Information Literacy