Edito - juillet 2017 Éthique de la recherche en ligne – Enquête

Éthique de la recherche en ligne – Enquête…
 
La Sfsic lance une grande enquête auprès de ses adhérents et de ses abonnés dans le cadre d’une recherche visant à réaliser une comparaison internationale du traitement des questions d’éthique de la recherche liée au numérique.

[Répondre au questionnaire] 


À l’ère de la « datafication » et des Digital Studies, les Sciences de l’Information et de la Communication saisissent activement la question du numérique en sciences humaines et sociales comme le montre le « Manifeste pour un positionnement des Sciences de l’Information Communication (SIC) vis-à-vis des Digital Studies (DS)  et autres mutations du Numérique »  coordonné Françoise Paquienséguy, vice-présidente recherche de la SFSIC (https://rfsic.revues.org/2630). L’éthique des pratiques de recherche liées au numérique fait partie des thématiques portées par ce manifeste. Au-delà du respect de la vie privée des usagers, le questionnement se porte sur le degré de publicité des informations lors de l'étude des traces et sur une épistémologie de la preuve dans la phase de diffusion des résultats et des données ainsi que sur la protection de populations fragiles (mineurs).

Plus largement encore, il interroge l’autonomie du chercheur, le rôle des associations professionnelles, l’intégrité scientifique, le dispositif de consentement éclairé, la nécessaire réflexion déontologique, la portée normative des chartes, le pouvoir de contrôle social des comités, la pratique des acteurs du domaine numérique, la sécurité des données, etc.
En effet, dans de nombreux pays, l'encadrement grandissant des activités de recherche par des instances normatives en matière d’éthique a ouvert un nouveau champ de réflexion.  La pratique des comités d’éthiques institutionnels interdisciplinaires, institutional review boards (IRB), engage la responsabilité des établissements en amont des projets de recherche et peut empêcher leur réalisation. Cette pratique, qui encadre mais également contraint le travail des chercheurs, est l'objet de nombreuses critiques.
Les associations professionnelles disciplinaires peuvent jouer un rôle clé dans ce processus. Certaines d'entre elles ont ainsi élaboré des chartes éthiques, comme par exemple les recommandations du comité de travail sur l'éthique de l’AOIR (Association of Internet Researchers, 2002, 2012), société savante jouissant d'une grande crédibilité dans le champ des Internet Studies. La Sfsic souhaite mobiliser la communauté de chercheurs francophones à l'importance de ces enjeux éthiques. Dans une démarche de réflexivité sur nos champs de recherche et nos domaines d'activité, une réflexion sur l'éthique de la recherche liée au numérique, avec une ambition transculturelle, nous semble des plus importante. Pour cela, elle souhaite recevoir vos réponses au questionnaire qu'elle a préparé. La période de l'étude s’entend du 10 juillet 2017 au 20 septembre 2017 et des entretiens complémentaires seront conduits en septembre/octobre 2017. Nous vous remercions par avance de votre précieuse collaboration.
 
[Répondre au questionnaire] 

 
Jean-Claude DOMENGET (MCF HDR), ELLIADD, UBFC
Carsten WILHELM (MCF), CRESAT, UHA
Vices-présidents communication et valorisation de la SFSIC
Avec le soutien technique de Timothée EUVRARD (IE), CRESAT, UHA