Emplois

Emploi - PostDoc : Digital and media literacy in teamwork and distance work environments (LITME@WORK)

   The Research Centre for Communication and Media (PReCoM) at Université Saint-Louis – Bruxelles (USL-B)

is recruiting a part-time post-doc researcher (75%) in media and communication studies to work on a research project titled Digital and media literacy in teamwork and distance work environments (LITME@WORK).


LITME@WORK is funded by the Belgian Science Policy (BELSPO) from March 2015 to February 2019. It is a collaborative and interdisciplinary research project involving Katholieke Universiteit Leuven (KULeuven), Université Catholique de Louvain (UCL), Université de Namur (UNamur, main coordinator) and Université Saint-Louis – Bruxelles (USL-B).
The aim of LITME@WORK is to investigate the digital and media literacy (DML) called for by today’s evolving, technology-supported environments of work. LITME@WORK asks the following research questions: (1) how is DML addressed and practiced in today’s office work, and (2) how can DML be further integrated in emerging team/distance work structures and practices in order to support efficient, stimulating and meaningful ways of working. USL-B is in charge of Work Package 2 (WP2) focusing on the social and organizational discourses around digital and media competences at work.
More information about LITME@WORK can be found at www.litmeatwork.be

Lire la suite : Emploi - PostDoc : Digital and media literacy in teamwork and distance work environments...

Post doctorat (12 mois) Gresec Larhra

Appel à candidatures pour un post-doctorat sur "Communication et médiatisation des territoires thermaux de montagne"sous la responsabilité scientifique du Gresec et de l'UMR Larhra, dans le cadre du Labex Item (Innovation des territoires en montagne) pour une prise de poste le 1er octobre 2017.

Pour plus de renseignements, contacter Isabelle Pailliart (Gresec)

Emploi - Thèse CIFRE Design d'expérience

Offre de thèse CIFRE

Design d’expérience et communication professionnelle

 

Dijon, le 1er juin 2017

Mot-clés    Design, expérience utilisateur, communication professionnelle, formation, savoirs, cultures, prédiction technologique, communautés en ligne, écosystèmes.

Contexte    Cette offre de thèse CIFRE s’inscrit dans le cadre du développement de la start-up ManagersDeTalents.com, en collaboration avec l’Université de Bourgogne, le laboratoire en sciences de l’information et de la communication CIMEOS et son axe de recherche « Savoirs, cultures, innovation ». 

Description    La dimension opérationnelle de la thèse a pour but d’améliorer l’expérience utilisateur d’une plateforme web qui propose des offres de services larges autour de la mise en relation des personnes pour des projets professionnels  : collaboration, formation, recrutement, missions, gestion, location, etc. La recherche en sciences de l’information et de la communication vise à interroger l’impact des dispositifs de communication et de médiation innovants sur les projets professionnels, la constitution des communautés et des “écosystèmes professionnels”, la constitution des profils et l’analyse des traces, le rôle des jeux d’acteur dans la collaboration, celui des cultures professionnelles sur la formation, la question de l’accessibilité et de l’équité des ressources et des savoirs, les liens entre projections professionnelles et motivations au travail, l’analyse de l’activité en termes de curriculum et de compétences, enfin le rôle des techniques comme la géolocalisation ou les algorithmes de prédiction et leur impact final sur le développement du territoire concerné.

Profil    La doctorante ou le doctorant travaillera en très bonne entente avec des informaticiens de culture data scientist chargés de développer les algorithmes de mise en relation et de prédiction, et les développeurs du projet, afin d’allier sciences de l’expérience et sciences des données. De formation pluridisciplinaire, le postulant  a acquis en Master des connaissances solides en science de l’information et/ou informatique, en sciences humaines et en design d’expérience utilisateur. Une connaissance des langages du web est nécessaire pour permettre le dialogue avec les développeurs du projets.  Le candidat est autonome ; elle ou il a le sens du travail en équipe, une solide culture technologique, une maîtrise de l’anglais et du français suffisante pour travailler en contexte international. La connaissance des sciences de l’information et de la communication est un atout, ainsi qu’une expérience de recherche (récolte de données, rédaction d’un mémoire de recherche ou d’un texte scientifique en collaboration, etc.). Le candidat s’est informé et est motivé à la fois par les questions de design (UX, ergonomie...) que par la recherche scientifique. Elle ou il apprécie l’ambiance Start-Up et la culture web en général.

Date de début de la thèse  : 1er septembre 2017. 

Rémunération  : sur la base d’un contrat CIFRE, cf. le site de l’ANRT. 

 

Lire la suite : Emploi - Thèse CIFRE Design d'expérience

Emploi - Poste PR au fil de l'eau PR Communication des organisations et des territoires à l’ère du numérique

Universités Nice-Sophia-Antipolis

Nature de l’emploi demandé : PR                                                                                                                                   

Section(s) CNU concernée(s) par la demande : 71

 

Titre du Poste : Communication des organisations et des territoires à l’ère du numérique.

 

Argumentaire : Il s’agira de développer le domaine de l’information et de la communication des entreprises et des institutions dans un contexte numérique, de penser leurs mutations internes et externes en relation avec les études sur les humanités numériques, mais aussi d’envisager les nouvelles formes de professionnalisation et de métiers qui émergent de la communication numérique organisationnelle. Ces nouvelles orientations seront appliquées à la pédagogie (licence, master 1 et 2 classiques et par apprentissage) et développées dans la recherche  au sein de l’axe 1 : Dynamiques de l’innovation et management des réseaux d’acteurs, du projet de laboratoire SICLab.

 

Identification précise des besoins auxquels répond la demande de poste.

Le besoin d’une expertise théorique et pratique des modes de changement organisationnel en relation avec les nouvelles anthropologies managériales se développe en France, et doit être intégré à la formation en lien avec les travaux de recherche émergents sur le sujet (humanités numériques). Comprendre et analyser les recompositions des formes organisationnelles élargies par la numérisation et la pluralité des dispositifs socio-techniques de l’information et de la communication est une spécificité des communications organisationnelles dans le champ des SIC. Son enseignement formera une nouvelle génération de spécialistes issus des SIC et permettra d’ouvrir des programmes de recherche diversifiés qui combinent les réflexions sur la globalisation et la localisation des stratégies managériales.

 

Laboratoire concerné par la demande : Laboratoire I3M/SICLab

Précisez quels objectifs en matière de recherche justifient cette demande (10 lignes maximum) :

Ils contribuera aux recherches visant à étudier les relations territoire/technologies numériques, selon une approche communicationnelle des organisations de façon à faire émerger des solutions concrètes qui accompagnent le changement des pratiques professionnelles et personnelles. Il s'agira de décrypter les stratégies de développement des territoires dans un contexte de mondialisation, d’étudier les mutations organisationnelles au sein des entreprises et des collectivités publiques, les transformations des relations au travail et des rapports entre les individus. Il s’agira aussi d’étudier comment les politiques et les acteurs des territoires utilisent les nouvelles technologies pour créer du flux informationnel et au final pour affirmer l’identité d’un territoire ?  La finalité de ces recherches étant d’améliorer le cadre de vie, favoriser l’implication des citoyens, à partir d’une interaction féconde entre chercheurs, pouvoirs publics, acteurs économiques, associations et citoyens. La perspective sera critique et pragmatique au travers d’une mise en question  des discours managériaux de performance, mais aussi par l’analyse de solutions exemplaires.

 

Offre d'emploi - CDD gouvernance des réseaux de communication alternatifs

CDD  pour une durée de 4 à 6 mois

pour mener des recherches sur la gouvernance des réseaux de communication alternatifs,

dans le cadre du projet européen H2020 netCommons

 

Nous cherchons à recruter un(e) chercheur/se en sociologie ou management des organisations (post-doctorant(e), doctorant(e) ou titulaire d’un master justifiant d’une expérience de recherche) pour une durée de 4 à 6 mois pour mener des recherches sur la gouvernance des réseaux de communication alternatifs, dans le cadre du projet européen H2020 netCommons (http://netcommons.eu/)

L'offre est ici :
http://www.iscc.cnrs.fr/spip.php?article2270

Et collée ci-dessous.

Merci d'éventuellement faire suivre dans vos réseaux,

Bien cordialement,

Melanie Dulong de Rosnay
http://www.iscc.cnrs.fr/spip.php?article1134

--
CDD de recherche sur la gouvernance des réseaux de communication alternatifs

L’Institut des sciences de la communication recrute un(e) chercheur/se en sociologie ou management des organisations (post-doctorant(e), doctorant(e) ou titulaire d’un master justifiant d’une expérience de recherche) pour une durée de 4 à 6 mois pour mener des recherches sur la gouvernance des réseaux de communication alternatifs, dans le cadre du projet européen H2020 netCommons (http://netcommons.eu/).

Le projet interdisciplinaire netCommons (2016-2018) porte sur l’étude des réseaux Internet en Europe gérés comme biens communs. Au sein du projet, une partie des recherches porte sur la gouvernance de ces communautés qui, sur un mode le plus souvent associatif, rassemblent des individus aux compétences diverses pour construire et gérer des réseaux télécoms.

En partenariat avec les chercheurs de l’Université Polytechnique de Catalogne qui participent également au projet, il s’agira d’étudier les différents outils de gouvernance mis en œuvre au sein de ces groupes (statuts, règlements intérieurs, processus décisionnels, etc.) et de formuler des pistes d’améliorations visant à assurer le bon fonctionnement, la pérennité et l’élargissement de ces communautés. À travers des entretiens, l’organisation d’ateliers et de réunions, ce travail de recherche-action devra in fine conduire au suivi de la mise en œuvre de ces recommandations au sein de groupes volontaires.

Le/la candidat/e devra soit être titulaire d’un doctorat, soit être en cours de recherche doctorale, soit être titulaire d’un master en sociologie et en management des organisations. Une bonne connaissance de la théorie des bien communs et du fonctionnement d’Internet sera appréciée. La très bonne maîtrise de l’anglais (à l’écrit en particulier) est par ailleurs nécessaire. Des déplacements en Europe sont à prévoir.

Les candidat(e)s devront faire parvenir à l’ISCC, avant le 23 octobre un dossier comportant les pièces suivantes :
- un curriculum vitae ;
- une lettre de motivation ;
- une sélection de travaux (3 max.).

Le dossier complet devra être transmis par courrier électronique à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. en indiquant la mention « Candidature netCommons » dans l’intitulé du message.

Les candidat(e)s retenu(e)s lors d’une première sélection sur dossier seront contacté(e)s pour un entretien qui se tiendra le 3 novembre après-midi dans les locaux de l’ISCC, à Paris, ou par vidéo-conférence si nécessaire.

La durée du contrat sera de 4 à 6 mois à partir de février 2017, selon les disponibilités et le profil du/de la candidat/e qui devra justifier d’une adresse à Paris. Le montant du salaire mensuel sera fonction du niveau de diplôme de la personne retenue et de la grille du CNRS.