Publications

Parution - numéro 2 (Oubli) de la revue Kairos

Parution du numéro 2 "Oubli" de la revue Kairos


Numéro coordonné par : Pergia Gkouskou-Giannakou, Dana Martin, Grégory Goudot

Phénomène physiologique et psychologique, objet philosophique, l’oubli n’a pas été ignoré des diverses sciences humaines et sociales, soucieuses d’apporter leur éclairage sur un phénomène qui alimente nombre de débats de société. Recherché ou refusé, éphémère ou durable, cet oubli constitue aujourd’hui encore un objet d’enquête pour de nombreux chercheurs venus de toutes les disciplines, aspirant à explorer les zones d’ombres des "mémoires culturelles collectives" (Assmann, 1999) et à questionner les omissions et refoulements communs, les secrets et tabous partagés. Trop souvent, cependant, ils s’y emploient sans s’affranchir des cloisonnements disciplinaires et/ou nationaux, à rebours des pétitions de principe sur l’interdisciplinarité et l’interculturalité devenues la norme des discours épistémologiques.

Lire la suite 


Informations et sommaire : http://kairos.univ-bpclermont.fr/l-oubli


Parution - Vies d'objets, souvenirs de guerres

Vies d'objets, souvenirs de guerres

sous la direction de
Béatrice Fleury et Jacques Walter


Éditions universitaires de Lorraine, 2015, 339 p.


Commander
http://www.lcdpu.fr/livre/?GCOI=27000100195520

En explorant les processus à l'œuvre dans l'appropriation et les modes de circulation d’objets de guerre, les contributeurs mettent en évidence que ces objets ne sont pas seulement des témoins d’une époque dont des individus ou des groupes veulent se souvenir: ils sont des partenaires à part entière d’interactions sociales. En particulier, ils sont parties prenantes de la structure matérielle et organisationnelle de la mémoire. Étudier leur parcours de vie permet de mieux comprendre l’histoire sociale et des représentations ou mises en scène de celle-ci. Cela permet aussi d’entrevoir les histoires de ceux qui ont choyé des objets pour des raisons privées.

SOMMAIRE
 

Introduction

Béatrice Fleury et Jacques Walter - Vies d'objets, souvenirs de guerre : mettre en scène, raconter


DE L'OBJET DE GUERRE À SA MISE EN SCÈNE

Transmettre

Geoffroy Gawin et Michèle Gellereau - Donner et recevoir des objets de la Seconde Guerre mondiale : quels enjeux de transmission ? ;
André Kirouac - Muséotopie. Artefacts, mentefacts et mémoire des risques ;
Marilda Azulay Tapiero et Estrella Israel Garzon - Sauver le patrimoine : Josep Renau et la protection des œuvres d’art pendant la guerre civile espagnole ;
Éric Necker - L’objet dans le musée d’histoire : collection ou média ? Le cas du musée de Gravelotte.


Montrer

Valérie Serdon-Provost - Engins de siège du moyen âge. Reconstitution historique ou vision fantasmée de la guerre médiévale ? ;
Raymond Montpetit - Montrer des objets in situ. L’interprétation et l’expérience de visite dans les parcs nationaux américains ;
Benoît Bruant - Les collections de la grande guerre en Europe : une muséalisation transitoire du contemporain.


CE QUE RACONTENT LES OBJETS

Symboles

Fanny Pascual - Histoire d’une demi-lune : la « boîte de conserve » devenue musée de la Seconde Guerre mondiale en Nouvelle-Calédonie ;
Adnan Çelik - Les Beyaz Toros, symboles des disparitions forcées au Kurdistan de Turquie ;
Audrey Alvès - La machette, de l’outillage agricole à « l’arme du crime » : symbole stéréotypé du génocide des Tutsi ;
Galyna Dranenko - Maïdan : un pavé jeté dans la mare du pouvoir ;
Christophe Lafaye - De la surobi à la salle d’honneur du 19e régiment du génie. Construction et transmission de la mémoire de l’engagement français en Afghanistan.


Singularités

Agnieszka Smolczewska Tona - De l’objet sériel à l’objet personnalisé. Pratiques de collection et de médiation d’objets de la Grande Guerre ;
Claude Nosal - Andreas Cuny, adjudant-maréchal dans la cavalerie allemande, 1909-1918. La trousse de maréchalerie comme paradigme indiciaire ;
Miao Chi - La trajectoire du crâne de Zhao Shangzhi. Disparition d’un trophée de guerre et réapparition du souvenir de la guerre sino-japonaise ;
Héloïse Schibler - Objets de prisonniers. Enjeux expographiques au musée international de la croix-rouge et du croissant-rouge ;
Abdelmalik Atamena - Deux autocars emblèmes de l’histoire algérienne.


Creux et bosses

Bertrand Tillier - Douilles d’obus gravées : de l’objet patrimonial à l’œuvre d’art postmoderne ;
Laurent Duguet - Les objets en creux des camps d’internement de la Libération. L’exemple de la région de Marseille (août 1944-décembre 1945) ;
Véronique Dassié - Des objets sans avenir ou la disparition des souvenirs de la Seconde Guerre mondiale.

Parution - TICE & multiculturalités. Usages, publics et dispositifs

TICE & multiculturalités.
Usages, publics et dispositifs



sous la direction de
Philippe Bonfils, Philippe Dumas et Luc Massou


Éditions universitaires de Lorraine, 2015, 272 p.

 

 

En croisant les regards de chercheurs en sciences de l'information et de la communication et sciences de l’éducation issus de pays européens et du pourtour méditerranéen, cet ouvrage questionne la notion de multiculturalité dans différents contextes éducatifs (enseignement primaire, secondaire et supérieur, formation continue, à l’échelle nationale et internationale) et dans ses rapports avec les technologies de l’information et de la communication pour l’enseignement (TICE). Tout en évitant les discours prophétiques sur l’apport supposé de ces technologies dans la formation, les différentes contributions tentent de comprendre comment des acteurs de cultures, profils, langues ou modes d’apprentissage différents, construisent des règles d’usage communes et du lien social pour produire de la connaissance, sans forcément attendre de réciprocité entre eux ou de changements culturels significatifs.

Pour évaluer la relation complexe entre technologies numériques et environnements multiculturels de formation, l’ouvrage est structuré en quatre sections: « Multiculturalité et diversité des publics d’apprenants », « Pratiques socioculturelles, identités et apprentissages », « Appropriation des dispositifs sociotechniques », « Ouvertures théoriques et méthodologiques ». Ainsi invite-t-on à analyser la relation à l’Autre et ses transformations dans le monde de la formation, par le prisme des technologies numériques: diversification des scénarios pédagogiques, évolution des rôles chez les apprenants et les enseignants, place des activités collaboratives, nouveaux dispositifs numériques, intensification des rapports identitaires, phénomènes générationnels.



Philippe Bonfils, maître de conférences en sciences de l'information et de la communication à l'université de Toulon, coordonne différents projets de recherches sur l'analyse des usages et les nouvelles formes et mutations des processus de communication et de médiation à l'œuvre dans les dispositifs sociotechniques (médias sociaux et environnements immersifs).

Phillipe Dumas, professeur émérite en sciences de l'information et de la communication à l’université de Toulon, directeur honoraire du laboratoire i3M et président de l’association internationale TiceMed, anime divers groupes de travail sur les usages des TIC, notamment dans la pédagogie, la conception de dispositifs sociotechniques et l’intelligence territoriale.

Luc Massou, maître de conférences en sciences de l'information et de la communication à l'université de Lorraine, coordinateur du pôle de recherche Pixel sur les technologies de l'information et de la communication au sein du Centre de recherche sur les médiations, est notamment l'auteur de travaux sur l'usage des TICE dans l'enseignement supérieur et l'analyse de leurs dispositifs.

Parution - Interopérabilité et usages

Parution du volume 1 de la série
Bibliothèques et collections numériques
 Bibliothèques numériques. Interopérabilité et usages

Fabrice Papy, Université de Lorraine

Le livre est disponible en ebook au prix de 9,90 euros.
(prix réservé aux particuliers - PDF lisible sur tout support - uniquement disponible sur iste-editions.fr)
Le livre est disponible en version papier au prix de 32,00 euros.

L’interopérabilité technologique des bibliothèques numériques doit être repensée pour s’adapter aux nouveaux usages et réseaux.

Les environnements numériques documentaires destinés à répondre aux demandes patrimoniales, culturelles, scientifiques ou commerciales ont investi le cyberespace mondial et ont redessiné le paysage technodocumentaire du Web. Pourtant, alors que les modèles technologiques démontrent leur efficacité et expliquent en grande partie la création de bibliothèques, archives et dépôts numériques, le concept sous-jacent des usages continue à faire débat.

Les technologies informatiques utilisées par les bibliothèques numériques hétérogènes permettent une interopérabilité technique des contenus. Celle-ci n’est pas suffisante pour permettre l’adhésion d’un public connecté aux profils informationnels et techniques très différents. Cet ouvrage explore les pistes d’une interopérabilité orientée usage où les questions des interfaces de consultation et des procédés de description des contenus sont étudiées.
 
Sommaire

1. Recherche d’information, Web et interopérabilité
2. Interopérabilité, interface et hypertexte
3. Instrumentations de l’interopérabilité orientée usages
4. Perspectives pour l’usage

160 pages - Novembre 2015
Ouvrage papier - broché
ISBN 978-1-78405-117-4
   

Parution - Les objets hypertextuels

Les objets hypertextuels
Pratiques et usages hypermédiatiques

sous la direction de Caroline Angé, Université Grenoble Alpes

 
Le livre est disponible en ebook au prix de 9,90 euros.
(prix réservé aux particuliers - PDF lisible sur tout support - uniquement disponible sur iste-editions.fr)
Le livre est disponible en version papier au prix de 35,00 euros.


Un demi‐siècle s’est écoulé depuis l’invention du texte infini. L’hypertexte, qui structure l’accès à l’information, n’est nullement dépassé dans la « société numérique ». Cet ouvrage présente les techniques hypertextuelles et dresse un panorama des nouvelles technologies liées à la production, aux formes et à la réception des objets hypertextuels. Pluridisciplinaire, ce texte en sciences de l’information-communication, sociologie, littérature, sciences du langage, etc., propose une réflexion sur les évolutions du livre, de la fiction, du récit interactif, de l’objet sonore, mais également des jeux vidéo, des mobiles, des réseaux! sociaux o u des cours en ligne. Au‐delà d’un simple enjeu, il s’agit de proposer une éthique scientifique qui doit guider les recherches contemporaines.
 
Sommaire

Partie 1. Histoires de l’hypertexte : technologie,écriture, objet
1. L’hypertexte : vers un nouveau rapport à la lecture et au monde
2. Cinquante ans d’hypertexte, du livre fragmenté à l’humain traçant-tracé hyperdocumenté
3. Bibliothèques numériques : restaurer les parcours de navigation auteur/lecteur et amplifier les usages

Partie 2. Hypertexte, création et processus expérientiel
4. Hypertexte et littérature : actualité de la générativité ?
5. Délinéariser le son dans son rapport à l’image : émergence d’un nouvel objet audiovisuel complexe
6. Des liens hypermédiatiques entre cartes et territoires : cognition et métacognition dans les jeux vidéo

Partie 3. Pratiques et usages hypermédiatiques
7. De l’hypertexte au « mobtexte » : les signes métis de la culture mobile. Ecrire quand on agit
8. Un hypertexte sentimental : dispositifs et partages réflexifs sur les sites de rencontre
9. Hyperte! xte, Web social et enseignement de l’écrit


234 pages - Novembre 2015
Ouvrage papier - broché
ISBN 978-1-78405-096-2
Pour toute information complémentaire, merci de nous contacter à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Parution - La circulation transfrontalière des informations médiatiques dans la Grande Région SaarLorLux

Parution

Grenzüberschreitende Informationsflüsse und Medien in der Großregion SaarLorLux

La circulation transfrontalière des informations médiatiques dans la Grande Région SaarLorLux


 
Sous la direction de Vincent Goulet et Christoph Vatter
 
Editions Nomos (collection Denkart Europa, vol. 22), Baden Baden, 2015
 


334 p., 46 €
www.nomos-shop.de

 

 

Aujourd’hui encore, les frontières restent un obstacle à la circulation des informations en Europe, y compris dans les régions frontalières fortement intégrées. L’étude de la Grande Région SaarLorLux permet de mieux comprendre la façon dont peut être constitué un espace médiatique transfrontalier.
 
 
Cet ouvrage collectif a pour objet les conditions de circulation des informations médiatiques dans un espace transfrontalier. À partir du cas de la Grande Région SaarLorLux, une région caractérisée par une forte mobilité frontalière, il étudie les obstacles à cette circulation des informations mais aussi les opportunités pour constituer un espace médiatique interrégional. Une première partie de l’ouvrage est consacrée aux pratiques et contenus médiatiques : la diffusion des faits divers, la communication transfrontalière de Twitter, l’utilisation des smartphones par les travailleurs frontaliers. La seconde partie se focalise sur les aspects institutionnels des pratiques médiatiques en contexte interculturel et transfrontalier : le rôle des lobbies et associations, la conduite des conférences de presse, l’implication des élus politiques.
 
 
Ce livre présente les résultats du programme de recherche « Infotransfront », mené entre 2010 et 2014 par une équipe européenne de chercheurs en sciences sociales dans le cadre de la Maison des sciences de l’homme Lorraine, avec la participation du Centre de recherche sur les médiations (université de Lorraine), de l’université de la Sarre et du LISER du Luxembourg.
 
 
http://www.nomos-shop.de/Goulet-Vatter-Grenz%C3%BCberschreitende-Informationsfl%C3%BCsse-Medien-Gro%C3%9Fregion-SaarLorLux-La-circulation-transfrontali%C3%A8re-informations-/productview.aspx?product=24584
 

Table des matières
 
 
Grenzüberschreitende Informationsflüsse und Medien in der Großregion SaarLorLux – Einleitung
Vincent Goulet (CREM-Université de Lorraine) und Christoph Vatter (Universität des Saarlandes)
 
 
Teil 1: Journalistische Praxis und Mediennutzung in der Großregion
Première partie : Les pratiques médiatiques – contenus et usages
 
La proximité à l’épreuve des frontières. Les faits divers dans la presse quotidienne payante de la Grande Région
Vincent Goulet (CREM-Université de Lorraine)
 
L’essentiel et le fonctionnel : la « brisure de la clôture » à échelle constante. La presse gratuite comme vecteur d’une métropolisation transnationale ?
Christian Lamour (LISER-Luxembourg / CREM–Université de Lorraine)
 
Twitter, un média pour la communication transfrontalière des événements locaux ? Une approche empirique exploratoire
Thilo von Pape et Michael Scharkow (Universität Hohenheim-Stuttgart)
 
Nutzungsweisen digitaler Medien in der grenzüberschreitenden Mobilität lothringischer Pendler nach Luxemburg
Corinne Martin (CREM–Université de Lorraine)
 
 
Teil 2: Medien und Institutionen
Deuxième partie : Institutions et médias
 
Une communication par et pour les frontaliers ? Regards sociologiques sur les périodiques édités par deux collectifs de travailleurs frontaliers autour des frontières françaises de l’est
Philippe Hamman (SAGE-Université de Strasbourg)
 
Vie et mort d’une association transfrontalière de journalistes. Le cas de l’Interregionale Presse/Presse Interrégionale (IPI)
Bénédicte Toullec (CRAPE-Université de Rennes 2)
 
Die Pressekonferenz in Deutschland und Frankreich – eine interkulturelle Herausforderung für die grenzüberschreitende Medienkommunikation? Journalistische Praktiken und Kommunikationsinstrumente am Beispiel der Großregion
Christoph Vatter (Universität des Saarlandes)
 
Nationale Abgeordnete, transregionale Abgeordnete ? Mobilisierung und politische Repräsentation der Großregion in den Hauptstädten Berlin und Paris.
Nicolas Hubé und Martin Baloge (CESSP-Université Paris 1)