SFSIC-Infos

AAC - TICEMED11

 Appel à Communication colloque international TiceMed11

 

Pédagogie et numérique : L’enseignement supérieur au défi de la mondialisation ?

 

Organisé par les laboratoires

I3M/IMSIC (Université de Toulon et Aix Marseille Universités)

CREM (Université de Lorraine) et

Trans ERIE (Université Cadi Ayyad de Marrakech)

 

28 – 30 Mars 2018

 

Université Cadi Ayyad, Marrakech, Maroc

 

TiceMed est une association internationale née autour d’un colloque qui s’est tenu à Toulon en 2003, et qui vient à Marrakech après avoir fait le tour de la Méditerranée. Les colloques TiceMed suivent le développement des Technologies de l’Information et de la Communication dans l’éducation (TICE), désormais appelées plus communément « numérique éducatif », et témoignent de leurs usages dans les pays du Nord et du Sud grâce à un rassemblement large de compétences pluridisciplinaires. Le thème de cette 11ème édition de TiceMed en 2018 est :

 

Pédagogie et numérique : l’enseignement supérieur au défi de la mondialisation ?

 

Lire la suite : AAC - TICEMED11

AAC - Culture et Musées - L’art du diorama

 Appel à proposition d’article pour un numéro thématique

Avis de prolongation (septembre 2017)
L’art du diorama (1700-2000)
Sous la direction de Noémie Etienne et Nadia Radwan, Université de Berne

Entendu comme un dispositif d’exposition multidimensionnel et multimédia, le diorama est à la frontière de différentes disciplines et catégories d’institutions muséales. Ce dispositif intéresse les anthropologues, les sémiologues, les géographes, mais aussi les chercheurs en histoire naturelle, les préhistoriens, les historiens et historiens d’art. Il interroge également les artistes contemporains, comme le montre la persistance de ce que l’on peut appeler une esthétique du diorama chez des artistes tels que Marcel Duchamp, Edward Kienholz, Marc Dion, ou Thomas Hirschorn.
Les dioramas ont été étudiés comme précurseurs du cinéma (Griffiths, 2002), ou comme dispositifs singuliers dans les domaines des sciences naturelles et de l’anthropologie (Rader, 2014). Les études postcoloniales, dans le sillage de l’article de Donna Haraway, ont porté un regard critique sur ces installations (Haraway, 1984 ; Mitchell, 1988 ;  elik, 1992). Pourtant, ces études n’ont considéré que les exemples réalisés en Europe et aux États-Unis, tandis que ces dispositifs sont largement répandus en Amérique latine, en Asie ou au Moyen Orient. Vingt ans après le numéro consacré aux dioramas par la revue Public & Musées sous la direction de Bernard Schiele (1996) qui questionnait le statut du diorama en muséologie, il importe de réinterroger ces installations. Ce numéro propose de remettre le diorama au centre d’une étude des institutions muséales, en insistant d’une part, sur la matérialité de ces dispositifs (Bennett, Joyce, 2010), et, d’autre part, sur l’identité de ceux qui les fabriquent. Il examinera également les questions liées à l’opérativité symbolique et sociale des dioramas et à leur réception par les publics. Enfin, l’authenticité des objets et des espaces ainsi créés sera au cœur des interrogations. Cette question est d’autant plus urgente que de nombreux musées discutent aujourd’hui de la conservation de ces dispositifs qui appartiennent à l’histoire des musées, mais aussi à son futur.
L’objectif de ce numéro est de réunir une série de recherches sur les dioramas entendus comme dispositifs muséographiques singuliers en allant de leur conception à leur réception par différentes catégories de publics.

Lire la suite : AAC - Culture et Musées - L’art du diorama

AAC - Quelles communications pour la gouvernance des institutions publiques au XXIème siècle

 

Appel à articles pour un ouvrage collectif à paraître fin 2018

 nouveau délai : 5 novembre 2017

Quelles communications pour la gouvernance des institutions publiques au XXIème siècle : modernisation, management et nouvelle représentation de l’action publique

 

Sous la direction d’Elizabeth GARDERE* et de Dominique BESSIERES**

*Professeur des Universités, Université de Bordeaux

**Maître de Conférences, Université de Rennes 2

 

Ligne éditoriale :

 

- Introduction et conclusion du collectif rédigées par les coordinateurs

- L’ouvrage comporte environ 250 à 300 pages

- Il est composé de 15 articles, d’environ 15 pages chacun (dont bibliographie) qui sont évaluésen double aveugle sur la base d’un projet de 5000 signes.

- Les articles retenus s’inscrivent dans les 5 chapitres suivants du livre :

o Chap. 1 : Médiation des réformes et modernisations : servuction et design ?

o Chap. 2 : Gouvernance et Nouveau Management Public : de nouveaux modes d’action

o Chap. 3 : Communication publique et politique : de quoi parle-t-on ?

o Chap. 4 : Communication numérique, e-administration, Big Data, Open Source

o Chap. 5 : Marketing territorial, e-reputation : des pratiques très récentes

 

Projet d’article à envoyer à :

 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Un accusé de réception sera retourné par mail aux auteurs pour l’envoi de leur projet d’article

 

Date d’envoi des projets d’articles : le 15 octobre 5 novembre 2017 selon les recommandations ci-après Projet d’article ANONYME d’environ 5000 signes à évaluer en double aveugle en comité scientifique

o Titre et chapitre parmi les 5 mentionnés ci-dessus dans lequel l’article s’inscrit

o Cadre conceptuel (méthodologie et hypothèses)

o Etude de cas

o Esquisse de bibliographie

 

Lire la suite : AAC - Quelles communications pour la gouvernance des institutions publiques au XXIème siècle

AAC - Communication : Des nouvelles dynamiques médiatiques

 

Appel à proposition d’articles pour un dossier de

 

 

http://www.openedition.org/2083

 

Revue du département d’information et de communication de l’Université Laval

 

Des nouvelles dynamiques médiatiques

 

Numéro thématique coordonné par Vindicien V. KAJABIKA (Université Paris 3 Sorbonne Nouvelle), Alain KIYINDOU (Université Bordeaux-Montaigne) et Catherine GHOSN (Université Toulouse 1 Capitole/Université Paul Sabatier Toulouse 3

 

Voilà une décennie ou presque que les sociétés contemporaines pratiquent intensivement des activités communicationnelles intégrant technologie, interaction sociale entre individus ou groupes d’individus et création de contenu numérique généralisé, obtenu de façon simplifiée et banalisée sans nécessairement requérir des compétences particulières. Le recours aux TIC s’étant, depuis lors, généralisé, des nébuleuses humaines — des proches ou d’inconnus — se mettent en place, à travers ce qu’il convient désormais de qualifier de réseau social numérique (Cardon, 2011).

Lire la suite : AAC - Communication : Des nouvelles dynamiques médiatiques

Evénement - Les industries culturelles à la conquête des plateformes

 Les industries culturelles à la conquête des plateformes
Jeudi 28 septembre 2017
à l’institut de la Communication et des médias - Echirolles

Journée d’étude organisée par le Labex ICCA (industries culturelles & création artistique) et le GRESEC (Groupe de recherche sur les enjeux de la communication)

Responsables scientifiques : Laurie Schmitt et Vincent Bullich

 

 Entrée libre sur inscription en ligne : s'inscrire à la journée d'étude

 

 

Depuis quelques années, commentateurs, experts, associations professionnelles et politiques se sont publiquement et ostentatoirement élevés contre l’hégémonie annoncée des GAFAM (Google, Apple, Facebook, Amazon, Microsoft) sur les industries culturelles. Selon cette perspective, ces plateformes seraient le “cheval de Troie” par lequel les industries de la communication et du Web seraient appelées à définitivement dominer les industries culturelles. Pourtant, les rapports entre les unes et les autres sont-ils si monolithiques et si asymétriques ? Rien n’est moins sûr. De nombreux éléments récents manifestent au contraire une réaction des industries culturelles, toutes filières confondues, qui s’adaptent à leur nouvel environnement économique et mettent en place des stratégies à même d’en tirer parti (et profit). On observe en effet une pluralité de positionnements des industries culturelles face aux “nouveaux” entrants que sont les plateformes et il s’agit dès lors d’envisager la complexité et la diversité des relations entre ces acteurs.

 

Lire la suite : Evénement - Les industries culturelles à la conquête des plateformes

AAC - AGADIR - Migrations, mobilités, frontières

 

               

MIGRINTER (CNRS- UMR 7301) de l’Université de Poitiers et LARLANCO de l’Université Ibn Zohr, en partenariat avec la SFSIC, l’Association marocaine des sciences de l’information et de la communication et l’Observatoire Régional des Migrations, Espaces et Société, organisent du 25 au 27 avril 2018, la quatrième édition du colloque international pluridisciplinaire d’Agadir :

 

Migrations, mobilités, frontières : des représentations aux traitements médiatiques

 

Les médias traditionnels ou nouveaux peuvent être considérés comme un miroir pour leurs publics. Ils mettent en évidence ce que ces derniers ont en commun avec les personnages et l’événement de l’actualité. Globalement, il peut s’agir d’histoire, de culture, de territoire, de pratiques religieuses ou d’autres points communs comme la couleur de peau, la région d’origine ou simplement le fait de regarder/écouter/lire les mêmes informations. Les contenus médiatiques sur ou destinés aux migrants/immigrés obéissent bien à ce principe.

Lire la suite : AAC - AGADIR - Migrations, mobilités, frontières

AAC - Donner la parole aux “sans-voix” ? Acteurs, dispositifs et discours

 

 APPEL A COMMUNICATION

 

 

Donner la parole aux“sans-voix” ? Acteurs, dispositifs et discours

 

   Colloque international organisé par le Céditec EA 3119 Université Paris-Est Créteil 21-22 juin 2018

 

Si le problème de la liberté d’expression a longtemps dominé les réflexions et les débats sur le fonctionnement des arènes publiques, la question de l’accès des groupes sociaux les plus démunis à la prise de parole légitime a été constituée au cours des dernières décennies en un problème public à part entière. Les conditions de l’accès de ces groupes à l’expression publique et de l’audibilité de leurs discours sont aujourd’hui interrogées par de nombreux acteurs (associations, syndicats, partis, intellectuels, travailleurs sociaux, journalistes, éditeurs, etc.) qui proposent des dispositifs destinés à « donner la parole aux sans-voix ». L’objectif de ce colloque est d’examiner, dans une perspective interdisciplinaire, les modalités, les formes et les enjeux de ces offres de prise de parole dans des contextes politiques et sociaux variés : les acteurs qui les promeuvent, les dispositifs qui les configurent et les discours qui les accompagnent.

 

Lire la suite : AAC - Donner la parole aux “sans-voix” ? Acteurs, dispositifs et discours

Post doctorat (12 mois) Gresec Larhra

Appel à candidatures pour un post-doctorat sur "Communication et médiatisation des territoires thermaux de montagne"sous la responsabilité scientifique du Gresec et de l'UMR Larhra, dans le cadre du Labex Item (Innovation des territoires en montagne) pour une prise de poste le 1er octobre 2017.

Pour plus de renseignements, contacter Isabelle Pailliart (Gresec)

Edito - juillet 2017 Éthique de la recherche en ligne – Enquête

Éthique de la recherche en ligne – Enquête…
 
La Sfsic lance une grande enquête auprès de ses adhérents et de ses abonnés dans le cadre d’une recherche visant à réaliser une comparaison internationale du traitement des questions d’éthique de la recherche liée au numérique.

[Répondre au questionnaire] 


À l’ère de la « datafication » et des Digital Studies, les Sciences de l’Information et de la Communication saisissent activement la question du numérique en sciences humaines et sociales comme le montre le « Manifeste pour un positionnement des Sciences de l’Information Communication (SIC) vis-à-vis des Digital Studies (DS)  et autres mutations du Numérique »  coordonné Françoise Paquienséguy, vice-présidente recherche de la SFSIC (https://rfsic.revues.org/2630). L’éthique des pratiques de recherche liées au numérique fait partie des thématiques portées par ce manifeste. Au-delà du respect de la vie privée des usagers, le questionnement se porte sur le degré de publicité des informations lors de l'étude des traces et sur une épistémologie de la preuve dans la phase de diffusion des résultats et des données ainsi que sur la protection de populations fragiles (mineurs).

Lire la suite : Edito - juillet 2017 Éthique de la recherche en ligne – Enquête

AAC- L’analyse des sites web est-elle toujours pertinente ?

 

   Appel à communication - L’analyse des sites web est-elle toujours pertinente ?

 

Chapitre 2 : les sites web des organisations au cœur de dynamiques numériques plurielles

 

Université Bordeaux Montaigne – Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine

 

30 novembre – 1er décembre 2017

 

Les 16-18 décembre 2015, une journée d’études organisée par Patrick Mpondo Dicka (université Toulouse 2) posait la question suivante : « L’analyse des sites web est-elle toujours pertinente ?». La question est effectivement justifiée, au vu de la diversification des formes de communication et des dispositifs sociotechniques du Web depuis quelques années. Cette journée d’études, riche en échanges1, a permis de mettre en évidence plusieurs éléments clefs. Tout d’abord, le site web demeure indéniablement un objet dont l’étude est légitime. Contrairement à certains dispositifs ayant tendance à s’étioler, comme les blogs, le site web n’est pas resté figé dans sa forme de première génération (celle du site web statique des années 1990), il n’a cessé d’évoluer, tant dans son design que dans les multiples services et interactions qu’il orchestre. Ce qui amène au deuxième constat, à savoir une difficulté persistante à définir les contours et le positionnement du site Web dans la stratégie de communication numérique des organisations. Il joue un rôle singulier, point d’ancrage et de régularité au cœur de la labilité du web, s’articulant avec des nouvelles logiques de médiations socionumériques (collectives, nomades). Et il en devient un objet complexe et protéiforme, son périmètre et sa forme variant considérablement du fait de l’imbrication des dispositifs et de l’hybridation des contenus. Enfin, dernier élément d’importance: la diversité des méthodologies d’analyse permettant appréhender et de décrypter le site web. Approches sémiotiques (Pignier et Drouillat, 2004; Stockinger, 2005), communicationnelles (Rouquette, 2009), textométriques (Barats et al., 2013), statistiques et webométiques (Parasie et Dagiral, 2013), pour ne citer que celles-ci, sont autant de regards et de lectures proposés pour le site web, en fonction de ses multiples dimensions.

 

Lire la suite : AAC- L’analyse des sites web est-elle toujours pertinente ?