Appel à contributions pour la revue Communication & Organisation

À PARAÎTRE EN DÉCEMBRE 2010

N° 38 : Evaluation, communication ?

Dossier coordonné par Sylvie Alemanno-Parrini et Christian Le Moënne

La question de l’évaluation des pratiques professionnelles semble devenue centrale dans différents secteurs d’activités, notamment récemment, dans celui des services aux personnes. La notion d’évaluation est évidemment ambivalente. Tantôt jugement de valeur porté sur les pratiques, fondé sur les appréciations d’écarts par rapport à des cahiers de charges ou à des résultats attendus, dans des logiques de projets, elle peut également se comprendre comme un dispositif de valorisation ou comme une problématique globale de management des ressources.

Dans des perspectives historiques et sociales, les pratiques de travail ont, depuis l’apparition des corporations moyenâgeuses, été confrontées à des normes implicites ou explicites d’appréciation qualitatives et quantitatives. Le développement des modalités modernes d’organisation a également reposé, depuis Taylor, sur des « investissements de formes » qui ont été au fondement d’une certaine banalisation des pratiques de gestion des processus dans les entreprises industrielles. Ces analyses de processus ont banalisé les démarches d’évaluation, notamment dans la recherche de facteurs de production de « non qualité » et d’anticipation des pannes.

Dans le même moment, le développement d’une exigence populaire et politique d’évaluation de la performance des services publics en France et en Europe a entraîné une extension de cette notion à l’ensemble des secteurs professionnels de services aux personnes. Ceci donne lieu à des pratiques nouvelles, souvent innovantes et tâtonnantes, et à des modalités diverses. Culture ou idéologie, ou méthode, ou concept, cette catégorie a entrainé des réactions extrêmement passionnées comme en ont attestés et en attestent des mouvements de résistance massifs dans différents secteurs professionnels.

Nous voudrions dans ce numéro ouvrir un champ de réflexion et d’analyse sur ces différents phénomènes et débats qui concernent les relations complexes qui se sont nouées entre évaluation, compétence, changement, norme, crise, performance, et notamment sur les relations entre évaluation et informations – communications organisationnelles.

Nous attendons notamment des contributions de différentes perspectives théoriques et disciplinaires, concernant :
  • Des études de cas et des analyses documentaires, dans différents secteurs professionnels, entreprises, établissements de santé, sociaux ou médico-sociaux, administrations publiques…
  • Des analyses et réflexions concernant les processus d’évaluation et de normalisation dans le contexte des technologies de l’intelligence et d’internet…
  • Des analyses concernant le rôle des medias de masse dans l’évaluation publique des pratiques professionnelle et éventuellement les processus de mise en crise liées aux tensions entre évaluation et communication……
  • Des mises en perspectives historiques de cette notion et de ces pratiques, en relation éventuelle avec le développement des pratiques normatives industrielles et administratives comme en relation avec les processus de pénalisation de l’évaluation des situations professionnelles…
  • Des analyses théoriques selon différentes problématiques permettant de mieux apercevoir les enjeux conceptuels et scientifiques des politiques générales d’évaluation.
Les propositions au format Word (.doc) seront transmises par courrier électronique à :
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.">Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. et Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.">Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Calendrier

  • Date limite de remise des propositions selon consignes de rédaction : 30 Juillet 2010
  • Sélection des propositions : 6 septembre 2010
  • Remise de l’article intégral : 4 octobre 2010
  • Évaluation par le Comité de lecture : 12 novembre 2010
  • Retour des articles définitifs : 21 décembre 2010
  • Publication du numéro 38 de la revue Communication & Organisation : décembre 2010.

CONSIGNES DE RÉDACTION DES PROPOSITIONS

  • 6 000 caractères, espaces compris.
  • Bibliographie non comptabilisée dans le nombre de caractères.
  • Titre de l’article : Times New Roman 18.
  • Police du texte : Times New Roman 11.
  • Sur une page de garde : titre de la proposition, prénom et nom de l’auteur, grade, université, laboratoire, adresse électronique, cinq mots clés.
  • 25 000 caractères maximum, espaces compris, pour les articles définitifs.
La revue Communication & Organisation est publiée par le MICA, Equipe Communication – Organisation – Société (C.O.S.) – Université Michel de Montaigne Bordeaux 3.
http://mica.u-bordeaux3.fr/