Ce colloque porte sur l’usage des théories critiques dans le champ de la recherche sur les communications des organisations. Il envisage la contribution de cette orientation spécifique des sciences de l’information et de la communication (SIC) à l’enrichissement d’une pensée critique fondée en raison.

Le but de ce colloque est donc double : 
Premièrement, il s’agit de porter au jour les diverses orientations critiques proposées par les chercheurs dont les travaux relèvent de ce domaine : quels sont les savoirs, théories, et concepts mobilisés ? Qu’apportent ces approches critiques à la compréhension des phénomènes communicationnels et organisationnels ? Quels sont les terrains de recherche et les objets communicationnels investis par la critique ? Sur quels présupposés concernant l’organisation, le travail, la société et l’être humain se fonde la démarche critique ?


Deuxièmement, il s’agit d’envisager la contribution des théories de la communication dans l’affirmation de la pensée critique au sein des travaux en communication des organisations. S’il est indéniable que les chercheurs prennent appui sur la sociologie critique et sur la philosophie sociale, il convient ici de se demander si les analysescommunicationnelles peuvent enrichir les débats qui traversent les théories critiques. Quel est l’apport des SIC dans le champ des théories critiques ? Dans quelle mesure une meilleure connaissance des phénomènes communicationnels qui traversent les organisations pourrait-elle enrichir ou mettre en débat les théories critiques ? Quels sont les théories et concepts qui relèvent spécifiquement des sciences de l’information et de la communication et qui s’inscrivent dans une orientation critique ? Comment les concepts critiques classiques sont-ils importés et utilisés dans le champ des communications des organisations ?


La communication des organisations, comme objet de recherche, est entendue ici dans une acception très large1 ; il renvoie à des notions telle que : « communication organisante », « organisation communicante2 » ; «communication et activité de travail », « communication et management », 
« information et communication en organisation » etc.
Ce qui nous préoccupe, en regard de cette diversité et de cette hétérogénéité des approches existant dans ce champ, c’est cette orientation particulière de la recherche qui relève d’une démarche critique.

 

Les propositions de communication rédigées en français ou en anglais sont à envoyer au plus tard le 15 octobre 2010 à Thomas Heller (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.), à Romain Huët (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.), et à Bénédicte Vidaillet (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.) . Elles seront évaluées en double-aveugle. 

 

icon Colloque international Communications-organisations et pensées critiques Lille 5-6 juillet 2011 (222.06 kB)