L’édition 2011 se fixe pour objectif de valoriser les recherches sur les hypertextes et hypermédias qui pourront répondre aux multiples défis posés par le développement actuel des technologies numériques et de leurs usages, en particulier dans les domaines suivants :

  • Applications décentralisées, collaboratives, géolocalisées ;
  • Web intelligent ;
  • Identités numériques et réseaux virtuels ;
  • Documents numériques ;
  • Jeux numériques ;
  • Approches critiques des hypermédias.

En effet, l’évolution actuelle des hypermédias pose des questions qui croisent différentes approches (parfois en interaction) :

  • techniques : développement des applications nomades et composites, environnements virtuels ambiants ;
  • sociales : hypertextualisation croissante des pratiques communicationnelles (publication, échanges en ligne…), nouvelles sociabilités ;
  • informationnelles : écritures collaboratives et hypertextuelles, recherche d’information (via le web social, le web participatif…), documentarisation participative, indexation collaborative ;
  • culturelles : mutations du jeu (jeux sérieux, jeux pervasifs…), logiques de patrimonialisation, transformations esthétiques (webdesign, interfaces 3D…), interculturalité ;
  • épistémologiques : comment penser le numérique aujourd’hui ? selon quels nouveaux cadres théoriques (notamment en sciences humaines et sociales) ?

Enfin, nous souhaitons également renforcer l’ouverture à la recherche internationale sur les hypertextes et hypermédias, notamment via des conférences invitées, mais également en sollicitant des réseaux transfrontaliers travaillant sur des objets hypermédias.

La conférence vise un public de chercheurs et étudiants mais également de professionnels (industriels, concepteurs, éditeurs…) concernés par un état de l’art actuel et futur sur les systèmes hypertextes et hypermédias et leurs usages.

 

 ORGANISATION

La manifestation H2PTM 2011 comportera deux types de sessions en parallèle :

- conférences scientifiques ;

- exposition d’œuvres, applications et expérimentations interactives et atelier de démonstrations.

Les actes de la conférence feront l'objet d'un ouvrage collectif dans la collection H2PTM aux éditions Hermès Lavoisier qui sera distribué lors de la conférence.

CONFÉRENCE

Les langues officielles sont le français et l'anglais.

Nous appelons donc aux contributions autour des thèmes suivants (liste non exhaustive).

Approches théoriques

- Modèles formels d'hypertextes
- Architectures hypermédias
- Traitement des interfaces
- Traitement des images
- Modélisation des usagers
- Processus cognitifs et hypermédias
- Génération automatique de liens hypertextuels
- Navigation et interrogation d'hypertextes
- Approches historiques des hypertextes
- Approches critiques des hypertextes
- Éthique du numérique

Applications et usages du multimédia et des hypermédias

- Pratiques, appropriation et détournements des hypermédias
- Enseignement à distance
- Jeux numériques
- Applications mobiles et nomades
- Collaboration en ligne
- Hypermédias et communication scientifique
- Communication interculturelle
- Mémoire et héritage culturel
- Public et acteurs des TIC

 

- Hypermédia et pratiques artistiques ou culturelles

- Applications 3D
- Applications composites
- Recherche d’informations en ligne
- Réseaux sociaux, gestion de communautés
- Hypermédias et handicap
- Web participatif et pratiques amateurs
- Webjournalisme

Nouvelles écritures, nouveaux langages

- Environnements auteurs
- Scénarisation interactive
- Écriture collaborative
- Écriture hypertextuelle
- Analyse des processus créatifs
- Webdesign
- Édition scientifique numérique
- Marquage coopératif de documents
- Représentation du collectif

- Systèmes immersifs
- Sémiotique cognitive
- Narratologie cognitive
- Hypermédias et création artistique
- Intentionnalité dans la construction hypermédiatique
- Formalisation des gestes créatifs
- Hypermédias et intelligence artificielle
- Systèmes et interfaces adaptatifs

 

Qualité de l'information et maîtrise de la qualité

- Ergonomie des hypermédias
- Méthodes de conduite de projets
- Normalisation et standards
- Web sémantique
- Indexation

 

 CALENDRIER

15 Janvier 2011 : déclaration d'intérêt via le site http://h2ptm.univ-paris8.fr/
10 Mars 2011 : date limite de réception des propositions (articles complets)
20 Avril 2011 : date de notification d'acceptation et retour des expertises en double aveugle aux auteurs retenus
30 mai 2011 : date limite de réception des versions corrigées
15 juillet 2011 :
 date limite d'inscription à la conférence pour au moins l'un des auteurs

 

 EXPOSITION et ATELIER

 


Les contributions pour l'exposition et l’atelier peuvent se présenter sous forme de présentation publique commentée avec démonstration, ou d'œuvre à exposer. Les langues officielles sont le français et l'anglais.

 CALENDRIER

 

1er juin 2011 : Limite de réception des propositions pour l'exposition et l'atelier.
1er juillet 2011 : Notification d'acceptation.
10 septembre 2011 :
 Limite de réception des œuvres ou produits.

 

GUIDE A LA SOUMISSION DES ARTICLES

15 Janvier 2011 :
Les auteurs qui ont l'intention de proposer une communication sont invités à soumettre leur déclaration d'intérêt pour le 15 janvier 2011, en indiquant : un intitulé, les noms des auteurs et un résumé de la communication (entre 200 et 250 mots) à l'adresse suivante :

http://h2ptm.univ-paris8.fr/


10 Mars 2011 :
Les auteurs soumettront leurs propositions de communication sous forme d'un texte complet à l'adresse suivante :

http://h2ptm.univ-paris8.fr/


Les auteurs peuvent soumettre trois types de communications :

  • Les communications longues : la  longueur des textes ne doit pas excéder 4100 mots, chaque illustration occupant une demi-page réduira la longueur du texte de 230 mots environ, le nombre de pages maximum ne devra en aucun cas dépasser 10 pages en utilisant uniquement la police de caractères Times 12.
  • Les communications courtes : la  longueur des textes ne doit pas excéder 1600 mots, chaque illustration occupant une demi-page réduira la longueur du texte de 230 mots environ, le nombre de pages maximum ne devra en aucun cas dépasser 4 pages en utilisant uniquement la police de caractères Times  12.
  • Les communications affichées (posters) : la  longueur des textes ne doit pas excéder 540 mots, chaque illustration occupant une demi-page réduira la longueur du texte de 230 mots environ, le nombre de pages maximum ne devra en aucun cas dépasser 2 pages en utilisant uniquement la police de caractères Times 12.
    Chaque proposition sera examinée par au moins deux évaluateurs en double aveugle, qui estimeront sa pertinence, sa validité scientifique, son originalité et la clarté de sa présentation.

20 Avril 2011 :
La notification d'acceptation ou de refus sera envoyée, accompagnée des spécifications techniques pour la publication. Celles-ci seront à respecter impérativement en vue de la publication de l'ouvrage "H2PTM 2011" aux éditions Hermès-Lavoisier.

L'acceptation d'une contribution implique que l'un au moins des auteurs soit présent à la conférence pour assurer sa présentation.

30 Mai 2011 :
Le texte de la communication devra parvenir au comité de programme sous sa forme définitive. Le non-respect de cette contrainte peut entraîner l'éviction pour cause de délai d'édition.

15 Juillet 2011 :
Si l'un au moins des auteurs n'est pas inscrit à cette date, la communication sera retirée du programme et de l'ouvrage H2PTM 2011.

CO-PRÉSIDENTS DE LA CONFÉRENCE H2PTM 2011

Imad SALEH, Université Paris 8
Luc MASSOU, Université Paul Verlaine-Metz
Sylvie LELEU-MERVIEL, Université de Valenciennes et du Hainaut Cambrésis
Yves JEANNERET, CELSA Paris-Sorbonne

CO-RESPONSABLES DU PROGRAMME et D’ORGANISATION

Nasreddine BOUHAI, Université Paris 8
Pierre MORELLI, Université Paul Verlaine-Metz
Brigitte SIMONNOT, Université Paul Verlaine-Metz
Philippe USEILLE, Université de Valenciennes et du Hainaut Cambrésis

COORDINATEUR DE L’EXPOSITION INTERACTIVE ET DE L’ATELIER DE DÉMONSTRATION

Pierre MORELLI, Université Paul Verlaine-Metz

COMITÉ SCIENTIFIQUE

Ghislaine AZEMARD, Université Paris 8 (France)
Jean-Pierre BALPE, Université Paris 8 (France)
Claude BALTZ, Université Paris 8 (France)
Belhassen BADDREDINE, Université 7 Novembre, Islain (Tunisie)
Didier BALTAZART, Université de Reims Champagne-Ardenne (France)
Ali BEN CHERIF, Université Paris 8 (France)
Mokhtar BENHENDA, Université Bordeaux 3 (France)
Serge BOUCHARDON, Université de Compiègne (France)
Philippe BOOTZ, Université Paris 8 (France)
Hafida BOULEKBACHE-MAZOUZ, Université de Valenciennes et du Hainaut Cambrésis (France)
Eric BRANGIER, Université Paul Verlaine - Metz (France)
Christian BASTIEN, Université Paul Verlaine - Metz (France)
Eric BRUILLARD, IUFM-CRETEIL (France)
Marie CHAGNOUX, Université Paul Verlaine-Metz (France)
Jean CLEMENT, Université Paris 8 (France)
Tristan CAZENAVE, Université Paris Dauphine (France)
François DENIEUL, Laboratoire "Espaces Intelligents" (France)
Giovanni DE PAOLI, Université de Montréal (Canada)
Jacques DUCLOY, DRRT Lorraine (France)
Aude DUFRESNE, Université de Montréal (Canada)
Raja FENNICHE, Université Manouba, Tunis (Tunisie)
Sébastien GENVO, Université Paul Verlaine-Metz (France)
Gino GRAMACCIA, Université Bordeaux 1 (France)
Bernard IDELSON, Université de la Réunion (France)
Bernard JACQUEMIN, Université de Haute Alsace (France)
Christian JACQUEMIN, CNRS-LIMSI Orsay (France)
Catherine KELLNER, Université Paul Verlaine-Metz (France)
Christophe KOLSKI, Université de Valenciennes (France)
Jean-Marc LABAT, Université Paris 6 (France)
Michel LABOUR, Université de Valenciennes et du Hainaut Cambrésis (France)
Pierre LEVY, Université d’Ottowa (Canada)
Charles MAX, Université de Luxembourg (Luxembourg)
Abderrazek MKADMI, Université de la Manouba (Tunisie)
Arnaud MERCIER, Université Paul Verlaine-Metz (France)
Yves MINEUR, Université de Valenciennes et du Hainaut Cambrésis (France)
Jocelyne NANARD, Université de Montpellier (France)
Marc NANARD, Université de Montpellier (France)
Stéphane NATKIN, CNAM (France)
Sophie PENE, Université Paris Descartes (France)
Vincent QUINT, INRIA Rhône-Alpes (France)
Pierre RABARDEL, Université Paris 8 (France)
Jean-Hugues RÉTY, Université de Paris 8 (France)
Everardo REYES, Université de Monterrey (Mexique)
Estrella ROJAS, Université d’Artois (France)
Eve ROSS, Université de Compiègne (France)
Ioan ROXAN, Université Franche-Comté (France)
Alexandra SAEMMER, Université Paris 8 (France)
Emmanuel SANDER, Université Paris 8 (France)
Mohammed SIDIR, Université d’Amiens (France)
Basel  SOLAIMAN, ENST- Bretagne (France)
Chantal SOULLE-DUPY, Université Toulouse 1 (France)
André TRICOT, CNRS, EPHE & Université de Toulouse-le-Mirail (France)
Saïd TAZI, LAAS-CNRS (France)
Brigitte TROUSSE, INRIA (France)
Christoph VATTER, Université de la Sarre (Allemagne)
Genviève VIDAL, Université Paris 13 (France)
Gilles VENTURINI, Ecole Polytechnique de l'Université de Tours (France)
Thilo VON PAPE, Université de Hohenheim (Allemagne)
Jacques WALTER, Université Paul Verlaine-Metz (France)
Roberto WILLRICH, Université Fédérale de Santa Catarina (Brésil)
Khaldoun ZREIK, Université Paris 8 (France)

COMITÉ D’ORGANISATION LOCAL

Benjamin CHAMPENOIS, Université Paul Verlaine-Metz (France)
Sandrine D’ALIMONTE, MSH Lorraine, Université Paul Verlaine-Metz (France)
Rudy HAHUSSEAU, MSH Lorraine, Université Paul Verlaine-Metz (France)
Catherine MAILLOT, MSH Lorraine, Université Paul Verlaine-Metz (France)
Aude MEZIANI, MSH Lorraine, Université Paul Verlaine-Metz (France)
Arnaud PLUVINET, MSH Lorraine, Université Paul Verlaine-Metz (France)
Emmanuelle SIMON, Université Paul Verlaine-Metz (France)
Fredj ZAMIT, Université Paul Verlaine-Metz (France)

CONTACT

Maison des Sciences de l'Homme Lorraine
USR CNRS 3261
Université Paul Verlaine de Metz
Ile du Saulcy - BP80794
57012 METZ cedex
Tél: 03 87 31 59 08
www.msh-lorraine.fr