I 2005  22-24 septembre Bordeaux (France) Aspects sociaux et culturels
II 2006 13-15 septembre Bruxelles (Belgique) Reliance sociale & insertion professionnelle
III 2007 7-10 novembre Athènes (Grèce) Médias et diffusion de l’information : vers une société ouverte
IV 2008 23-25 octobre Lisbonne (Portugal) Dynamiques de développement : au carrefour des mondes
V 2009 18-20 novembre Bordeaux (France) Stratégies du changement dans les systèmes et les territoires
VI 2010 25-27 novembre Dakar (Sénégal) Le numérique au cœur des partenariats
VII 2011 23-25 novembre Bruxelles (Belgique) Transformation des organisations, évolution des problématiques et mutations fonctionnelles

Ce VIIème colloque est l’occasion de renforcer le croisement interdisciplinaire entre sociologie, psychologie du travail et des organisations, ergonomie et sciences de l’information et de la communication.
Les organisations, qu’elles soient des entreprises, des administrations publiques nationales et internationales, des systèmes éducatifs, des médias, des opérateurs de télécommunication ou transports, se transforment par et pour l’informatique. De nouvelles forment émergent : organisations participantes, étirées et flexibles (just-in-time, décentralisation, étalement), organisations hybrides, transversales, réticulaires, adoptant les principes du lean management,etc. Les TIC y apparaissent comme un élément déterminant permettant de s’affranchir des rigidités de l’espace et de la proximité ou de la complexité hiérarchique (empowerment). Le facteur humain, incontournable, insurmontable sujet et objet irrémédiablement au centre de ces mutations, réagit et s’adapte, souvent comme un élément de régulation et de stabilisation. Il peut aussi en être victime, tant comme acteur des systèmes que comme client des produits et services. Ce colloque, comme les précédents, fait le point sur les regards les plus récents que portent les chercheurs et praticiens sur cette évolution. Il permet aussi d’échanger des expériences et points de vue.
Lors des sessions, il est attendu des contributions sur l’émergence des nouvelles problématiques humaines, sociales et économiques liées à la transformation des organisations par les TIC.

 

1. Thèmes de continuité d’EUTIC: dans une optique de continuité, des communications seront centrées sur les thèmes classiques d’EUTIC tels : les médias et leur évolution (radios et télévisions numériques, blogs et réseaux sociaux, journalisme en ligne), les mutations des logiques éditoriales (typologies des formes éditoriales, édition électronique et nouveaux modèles éditoriaux, publications et revues scientifiques, évolution des méthodes et technologies de gestion de l’information), la diffusion des connaissances (accessibilité du contenu numérique, nouveaux enjeux des systèmes de documentation, modalités d’appropriation, enseignement à distance, TICE, jeux électroniques éducatifs), l’accès à l’information, la fracture numérique, l’interopérabilité, tout en n’omettant pas leurs liens avec la transformation des organisations.


Sujets d’actualité spécifiques du colloque EUTIC11.

2. Les TIC jouent-elles un rôle de moteur ou de remorque dans l’évolution et la transformation des organisations ? Qu’en est-il du sens et des enjeux de ces mutations et quels en sont les effets dans des milieux spécifiques tels l’enseignement, les espaces culturels, la vie sociétale, la protection de l’environnement, la communication ou l’information par les médias ? Le colloque cherche à mettre l’accent sur une phénoménologie émergente centrée sur le rôle de l’information découlant d’expériences vécues, de parcours caractéristiques, de constats, de projets dans ces transformations.
3. Décentralisation, délocalisation, concentration vs déconcentration du temps de travail. Avec les TIC, l’espace et le temps deviennent des variables augmentant la flexibilité du travail. L’espace s’ouvre et s’étale (comme dans le cas du télétravail), le temps de travail se pointillise, occupe des périodes qui débordent, et s’insère dans la vie privée.
4. L’évolution des conditions de travail et de la notion de qualité de vie au travail. Evolution et la transformation des facteurs de stress au travail. De nouvelles formes de stress émergent (stress numérique, technostress, technoharcèlement, violence à distance,…), en quoi elles se distinguent des conceptions classiques du stress au travail et quelles en sont les conséquences ? Comment évolue la satisfaction au travail ? Quelles nouvelles formes prend le harcèlement au travail voire la discrimination sexuelle. En quoi les relations sociales au travail ou les relations de travail elles-mêmes se numérisent et quelles en sont les conséquences ? L’exemple de la communication par e-mail dans l’entreprise avec ses excès, ses risques et dérèglements illustre cette évolution.
5. Résilience : organisationnelle, sécurité et prise de risque vs résilience humaine et adaptation. Les organisations doivent faire face à un plus grand nombre de facteurs de risque face à ces transformations. La résilience serait la capacité qu’elles ont à faire face à des situations imprévues, soudaines et critiques pour leur fonctionnement. Qu’entraîne par exemple l’arrêt, même pendant un temps court, d’un système informatique dans un hôpital ? D’un autre point de vue l’homme est considéré comme un facteur d’infiabilité mais aussi de fiabilité des systèmes de travail. Depuis plus de 60 ans l’ergonomie met l’accent sur son rôle régulateur dans les systèmes de travail. Par quoi et dans quel contexte l’homme est-il capable de pallier et dépasser les situations critiques alors que le cadre d’action délimité par l’organisation est rigide ou insuffisant ? Comment l’homme contourne-t-il les systèmes pour améliorer son efficacité ? Comment s’adapte-t-il ou adapte-t-il les systèmes.
6. Standardisation des systèmes de travail et procédures. De nombreuses organisations, fondamentalement différentes entre-elles, recourent néanmoins dans leur gestion aux mêmes produits informatiques. En quoi ces produits engendrent-ils une standardisation de leur fonctionnement indépendamment de leurs finalités et quelles en sont les conséquences ?
7. Impacts des nouveaux médias au sein des organisations actuelles. Plusieurs nouveaux médias, tels que les médias sociaux (blogs, wikis et al), jeux numériques de gestion et entrepreneuriat (serious games), ainsi que jeux en ligne agrégeant des communautés différentes qui créent leurs propres normes et valeurs, tentent de trouver leur chemin comme outils d’apprentissage et même de gestion au sein des organisations actuelles. Quelles nouvelles problématiques soulèvent-ils ?

8. Sécurité et insécurité numérique. L’étalement des systèmes informatiques, leur relative accessibilité pose des problèmes de sécurité bien connus. En quoi les questions de sécurité évoluent par la transformation des organisations et quelles nouvelles réponses apportent les experts. Mais aussi, le « cloud computing » et les systèmes « ouverts/open source », par exemple, sont-ils une tentative pour contrer les dérives sécuritaires ?

MODALITES PRATIQUES :

• Les communications se feront en français ou en anglais.
• Les communications peuvent être présentées sous forme orale ou comme poster.
• Toutes les communications acceptées seront publiées dans les actes du colloque. La publication dans les actes est conditionnée à l’inscription effective de l’auteur (ou de l’un des auteurs), ainsi qu’à la participation personnelle de l’auteur (ou de l’un des auteurs) aux journées. Dans ce cas, l’inscription doit être prise au plus tard un mois avant la date d’ouverture du colloque.
• Les auteurs sont invités à soumettre pour le 21 février 2011 une proposition de communication en français ou en anglais (Titre, 5 mots clés dont au moins l’un choisi parmi les termes et expressions soulignés dans les thèmes de communication proposés) , proposition de texte de 2 pages : maximum 6000 caractères + bibliographie). Sur une première page, reprendre le titre et indiquer l’identification du ou des auteurs (en précisant dans ce cas la personne qui fera la présentation) dont l’institution d’appartenance, la fonction, l’adresse électronique, l’adresse postale complète, le téléphone et le fax.
• Les réponses aux auteurs seront données le 4 avril 2011. Les propositions acceptées peuvent faire lʼobjet de demandes de corrections par le comité scientifique.
• Les textes complets (25 à 30 000 caractères, espaces compris) sont à remettre au plus tard le 30 septembre 2011 pour publication selon les modalités qui seront communiquées sur le site du colloque.

ENVOI DES PROPOSITIONS DE COMMUNICATION :

Les propositions sont à envoyer pour le 21 février 2011 au plus tard par courriel (e-mail) aux deux adresses suivantes :

René PATESSON : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Pascale STEINBERG : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Mentionner dans l’objet : « proposition de communication EUTIC2011 ».

COMITE DE PILOTAGE DU RESEAU EUTIC:

VIEIRA Lise - MICA-GRESIC, Université de Bordeaux  
- Coordination du réseau (Fr)
BALTAZART Didier - CREM et Université de Reims (Fr)
CORREIA Carlos - CITI, Universidade Nova de Lisboa (P)
GOUSCOS Dimitris - NT-LAB, Université d'Athènes (Gr)
MEIMARIS Michel - NT-LAB, Université d'Athènes (Gr)
LISHOU Claude – Université Cheick Anta Diop (Sn)
PATESSON René – CSO, Université Libre de Bruxelles (Be)
PINEDE Nathalie - MICA-GRESIC, Université de Bordeaux  
(Fr)
STEINBERG Pascale – CSO, Université Libre de Bruxelles (Be)
TOMÉ Irène – CITI, Universidade Nova de Lisboa (P)

COMITÉ SCIENTIFIQUE EUTIC 2011
AKAM Noble – MICA-GRESIC, Université de Bordeaux  
(Fr)
BALTAZART Didier- CREM et Université de Reims (Fr)
BASTIEN Christian – Université Paul Verlaine, Metz (Fr)
BOON Christopher – ABD-BVD (Be)
BRANGIER Eric – Université Paul Verlaine, Metz (Fr)
CORREIA Carlos – CITI, Universidade Nova de Lisboa (P)
DOYLE Liam - Université de Waterford (Ir)
DROUIN Annie – Université de Paris 1 (Fr)
GOLVERS Luc – CLUSIB (Be)
GOUSCOS Dimitris- NT- LAB, Université d'Athènes (Gr)
< HEINDERYCKX François – STIC - Université Libre de Bruxelles (Be) >
HUBAULT François – Université de Paris 1 (Fr)
KIYINDOU Alain – MICA, Université de Bordeaux (Fr)
LANCRY Alain – Université d’Amiens (Fr)
LISHOU Claude - Université Cheikh Anta Diop Dakar (Sn)
MARTIAL Odile - École polytechnique de Montréal (Cn)
MATTEUCCI Maria Cristina - Université de Psychologie de Bologne (I)
MEIMARIS Michel - NT-LAB, Université d'Athènes (Gr)
MOLLARD Régis – Université Paris-Descartes (Fr)
NDOYE Abdou Karim - Université Cheikh Anta Diop Dakar (Sn)
NOIRHOMME-FRAITURE Monique – Facultés Universitaires Notre Dame de la Paix, Namur (Be)
NYSSEN Anne-Sophie – Université de Liège (Be)
O' DOWD SMITH Christine - Université de Waterford (Ir)
PATESSON René – CSO, Université Libre de Bruxelles (Be)
PINEDE Nathalie - MICA-GRESIC, Université de Bordeaux (Fr)
POUMAY Marianne – LABSET, Université de Liège (Be)
SCAPIN Dominique – INRIA – Rocqencourt (Fr)
STAPPLETON Larry - Université de Waterford (Ir)
STEINBERG Pascale, CSO, Université Libre de Bruxelles (Be)
SYLIN Michel– CPO, Université Libre de Bruxelles (Be)
TOMASETTO Carlo - Université de Psychologie de Bologne (I)
TOMÉ Irène – CITI, Universidade Nova de Lisboa (P)
< VAN DEN BULCK Jan – Katholieke Universiteit Leuven (Be) >
VERSTRAETEN Michel – CSO, Université Libre de Bruxelles (Be)
VIEIRA Lise – MICA EA 4426, Université de Bordeaux, équipe GRESIC 
(Fr)
WOLFF Marion – Université Paris-Descartes (Fr)


COMITÉ D’ORGANISATION EUTIC 2011

PATESSON René - CSO – Université Libre de Bruxelles (Be) – Président du Comité
CHOQUET Isabelle – ICHEC (Be)
FOLON Jacques – ICHEC (Be)
HARRIS Julie - CSO – Université Libre de Bruxelles (Be)
LIETART Armand – Université Catholique de Louvain – CERIA (Be)
PINEDE Nathalie - MICA-GRESIC, Université de Bordeaux  
(Fr)
STEINBERG Pascale – CSO – Université Libre de Bruxelles (Be)
SYLIN Michel – CPO - Université Libre de Bruxelles (Be)
VANDENABEELE Béatrice – CSO – Université Libre de Bruxelles (Be)
VERSTRAETEN Michel – CSO – Université Libre de Bruxelles (Be)
VIEIRA Lise - MICA-GRESIC, Université de Bordeaux  
(Fr)
 
CALENDRIER :

31 mars 2011  Date limite de réception des propositions de communication.
4 mai 2011  Réponses aux auteurs et corrections demandées
30 septembre 2011 Date limite de réception des textes définitifs, du paiement des inscriptions au colloque et pour le dîner de clôture