La revue Recherches en communication invite des contributions sur le thème « Médias et culture soi », explorant par exemple l’un des axes de recherche suivants :

-    Les médias ne pourraient-ils pas être perçus à la fois comme un support et une ressource de la production d’un soi idéalement autonome ? « La culture de soi ne serait pas la ‘conséquence’ nécessaire de modifications sociales ; elle n’en serait pas l’expression dans l’ordre de l’idéologie. »  Les stratégies d’autonomisation, de négociation, de « braconnage »  des usagers favorisent-elles alors la production d’individualités singulières ? Ici, il sera intéressant de questionner la logique du dévoilement qui anime les usagers, ou encore de comprendre l’importance des médias dans les processus d’identification.
-    Les médias produisent  un « sens commun médiatique »  tissé d’imaginaires sociaux et de savoirs constitués. Dès lors, les contenus médiatiques ne sont-ils pas porteurs d’une certaine normativité ? L’ « individualisme expressif »  pourrait en effet se nourrir d’un discours hégémonique qui véhicule un certain nombre de normes. Sous couvert d’individualisation, la culture de soi ne masque-t-elle pas une quête de conformité des usagers à une doxa ? La culture de soi s’apparenterait alors à la culture d’une norme standardisée, qui exclut la culture de l’autre. À moins que les nouvelles technologies ne contribuent à amoindrir cette tendance médiatique au préjugé et à la standardisation… Cet axe de réflexion porte sur la thématique de l’altérité (moi vs. les autres) et des minorités (de genre, de classe, d’ethnicité), ainsi que sur les rapports entre les représentations stéréotypées et d’éventuels contre-exemples.  
-    On pourrait encore questionner les rapports et amalgames entre culture de soi et exaltation de l’identité personnelle . L’authenticité du rapport à soi se mesure bien souvent à l’aune de l’autonomisation des pratiques. Ce mode de subjectivation ne masque-t-il pas l’historicité du sujet ? En encourageant le modèle d’une identité substantielle et autonome, le discours de la culture médiatique du soi plaide pour une souveraineté ontologique. Mais n’observe-t-on pas là un processus de naturalisation des combinatoires sociales normatives qui concourent à la production du sujet ? Ici, il s’agirait d’interroger les rapports entre subjectivité, autonomisation des usages/pratiques et  expression de soi.

Mots clés
Expression de soi, médias, culture de soi, individualisme expressif, souci de soi, altérité.

Coordinateurs du numéro
Laetitia Biscarrat, doctorante, MICA, Bordeaux 3.
Mélanie Bourdaa, Post-Doctorante MSHA, membre associée MICA, Bordeaux 3.
Geoffroy Patriarche, Chargé de cours à fonction complète, Facultés universitaires Saint-Louis (FUSL), Bruxelles.

Calendrier  
15 septembre 2011: soumission des articles
15 novembre 2011: réponse aux auteurs
15 janvier 2012 : version finale des articles
15 février 2012 : dernière relecture par les coordinateurs du numéro et soumission des manuscrits à la revue

Consignes aux auteurs
Recherches en Communication est une revue internationale à évaluation par ses pairs. Il est demandé aux auteurs de respecter strictement les consignes de rédaction. Les consignes aux auteurs sont disponibles sur le site internet de la revue. Les articles sont à envoyer pour le 15 septembre 2011, date limite de soumission.
Les articles sont à envoyer à la revue via l’interface de soumission en ligne : http://sites-test.uclouvain.be/rec/index.php/rec/index.

icon AAC - Médias et culture de soi (567.88 KB 2011-05-16 16:48:59)