Après la numérisation du patrimoine écrit : stratégies de valorisation des
corpus numérisés
Date limite de soumission : 31/03/2012

THEMATIQUE : Sciences et technologies de l’information et de la communication

OBJECTIF
Depuis quinze ans et grâce aux possibilités offertes par le développement du numérique, des institutions culturelles, des établissements et organismes de l’Enseignement supérieur et de la Recherche ou des associations numérisent le patrimoine écrit et graphique. Le catalogue « Patrimoine numérique »  et NUMES  répertorient et décrivent ces très nombreux programmes de numérisation.

Une fois les étapes de dématérialisation et de publication sur le web franchies, comment valoriser, exploiter et communiquer aux usagers ces documents ou ces ensembles de documents (manuscrits, livres et imprimés de toute nature, mais aussi cartes, estampes, photographies, partitions…) auxquels est désormais attachée une décision de conservation définitive ?
Ce nouveau numéro des Cahiers du Numérique entend identifier tout d’abord les dispositifs de valorisation de ces corpus numérisés ainsi que les stratégies mises en place pour traiter les difficultés techniques, juridiques et organisationnelles. Puis, la question des publics de ce patrimoine numérisé et de ses usages doit se poser. Enfin, comment faire connaître les corpus numérisés et communiquer sur les services qui lui sont associés au sein d’un domaine aussi concurrentiel que le web ?

Nous sollicitons des contributions couvrant toutes les problématiques de la valorisation du patrimoine écrit (liste non exhaustive) :

-    Aspects techniques de la valorisation
-    Ergonomie des interfaces
-    Visualisation du patrimoine numérisé
-    Bibliothèques numériques
-    Services numériques en ligne associés au patrimoine numérisé
-    Outils d’exploitation du contenu
-    Médiation(s) numérique(s)
-    Patrimoine numérisé et usages sociaux
-    Dispositifs collaboratifs en ligne
-    Public(s) du patrimoine numérisé
-    Usages culturels, scolaires ou scientifiques du patrimoine écrit
-    Evolution des compétences des professionnels pour valoriser le patrimoine numérisé
-    Modèles économiques à développer
-    Marketing des bibliothèques numériques
-    Aspects juridiques

COMITE DE REDACTION DU NUMERO
-    Paul Bertrand, Institut de recherche et d'histoire des textes (IRHT), Paris
-    Frédéric Blin, Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg (BNU)
-    Emmanuelle Chevry Pébayle, Université de Strasbourg
-    Thierry Claerr, Service du Livre et de la Lecture, Ministère de la Culture et de la Communication
-    Florence Clavaud, Ecole nationale des Chartes
-    Marie-Luce Demonet, Centre d'études supérieures de la Renaissance (CESR), Tours
-    Sylvie Grésillaud, Institut de l'information scientifique et technique (INIST-CNRS), Nancy
-    Dominique Maurel, Université de Montréal
-    Jean-François Moufflet, Archives de France, Ministère de la Culture et de la Communication
-    Fabrice Papy, Université de Nancy
-    Isabelle Westeel, Service commun de la documentation de l'Université Lille 3


CALENDRIER

Date limite remise contributions 30/04/2012
Réponse aux auteurs : 15/06/2012
Remise version finale : 15/07/2012
Remise à l’éditeur : 15/08/2012
PARUTION DU NUMERO SPECIAL : SEPTEMBRE 2012
RECOMMANDATIONS AUX AUTEURS
•    Les soumissions sont à envoyer à Emmanuelle Chevry Pébayle (coordonnées ci-dessous) et devront respecter la feuille de style de la revue disponible sur le serveur http://lcn.revuesonline.com (ou sur demande à : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.)
•    Les articles ne devront pas dépasser 20-30 pages. Ils sont acceptés en français (ou en anglais pour les auteurs non francophones).
•    Les soumissions peuvent être envoyées sous forme de fichiers PDF
•    Les versions finales seront acceptées au format Word
CONTACT
Emmanuelle Chevry Pébayle
Université de Strasbourg
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.