Rédacteurs invités:
Daniel J. Paré, Département de communication, l’École des sciences de l’information, Institut de recherche sur la science, la société et la politique public (ISSP), Université d’Ottawa
Florence Millerand, Département de communication sociale et publique, Université du Québec à Montréal (UQAM), Centre interuniversitaire de recherche sur la science et la technologie (CIRST),
Lorna Heaton, Département de communication, Université de Montréal ; Centre interuniversitaire de recherche sur la science et la technologie (CIRST)

On a observé, durant les dernières années, une fécondation croisée d’idées entre le champ de la communication et le champ science, technologie et société (STS). Un nombre grandissant de chercheurs et chercheuses issus de ces deux champs d’investigation travaillent au développement d’une meilleure compréhension des multiples facettes de la relation entre communication et infrastructures sociotechniques. Par exemple, de plus en plus de travaux en communication mobilisent des outils conceptuels et des méthodes développés en STS pour saisir la dimension sociotechnique et le caractère situé des médias et des technologies, pour mieux en comprendre les configurations. Dans le domaine de la communication organisationnelle, les outils conceptuels des études en STS ont fait porté l'attention sur la façon dont les artefacts influencent la vie des organisations. Parallèlement, de plus en plus de chercheurs et chercheuses en STS s’inspirent des outils fournis par les recherches critiques en communication pour examiner des phénomènes où s’entremêlent le matériel et le symbolique. Ainsi, toute une gamme d’outils conceptuels forgés en communication pour l’étude des objets audio, textuels et visuels a été mobilisée pour analyser diverses pratiques médiatiques comme l’informatisation du corps, le rôle de l’image dans les représentations populaires de la science ou le rôle de la rhétorique dans le développement et l’introduction de nouvelles technologies.

Thème central du numéro

Ce numéro spécial vise à contribuer au développement du dialogue entre les études en communication et en STS, en examinant les complémentarités et les divergences entre les deux champs. Plus particulièrement, nous cherchons à explorer leur évolution historique, leurs points d'intersection (conceptuel, méthodologique et théorique), ainsi que l’articulation des points de passage entre les études en communication et en STS. Les auteurs sont invités à soumettre des textes originaux, basés sur des travaux conceptuels ou empiriques, abordant des sujets tels que ceux énumérés ci-dessous, dans divers contextes (médias numériques, environnement, santé, organisations, pays en transition, etc.):

Ø Collaboration et participation
Ø Conception, production et consommation
Ø L'éthique
Ø Genre
Ø Identités
Ø Infrastructure
Ø Innovation
Ø Connaissance et expertise
Ø Mobilités et migrations
Ø Politique et réglementation
Ø Risque
Ø Justice sociale
Ø Espace
Ø Surveillance

Les sujets ci-dessus ne sont mentionnés qu'à titre indicatif. Les textes discutant d'autres thèmes pertinents à l’élargissement du dialogue entre les études en communication et en STS seront bienvenus. Nous invitons les auteurs à soumettre des textes (comprenant entre 45 000 et 60 000 caractères incluant les espaces, sans les références) en anglais ou en français. Pour plus d'informations sur le Canadian Journal of Communication et sur les consignes de soumission, veuillez visiter le site web de la revue: http://www.cjc-online.ca/submissions.php.

Les auteurs doivent soumettre leur texte directement aux rédacteurs invités, par voie électronique aux adresses de courrier électronique suivantes:
Daniel J. Paré: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.">Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Florence Millerand: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.">Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Lorna Heaton: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.">Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Les auteurs sont invités à contacter les rédacteurs invités pour toutes questions relatives à ce numéro spécial.

Dates importantes

Date limite de soumission des textes: vendredi 15 mars 2013.
Date de publication envisagée : automne 2013.