Appel à textes pour le no7 du journal en ligne Alternative Francophone

http://ejournals.library.ualberta.ca/index.php/af

Thème : la production télévisuelle dans la francophonie

Les séries télévisées sont indéniablement très appréciées en ce moment, tant de la part du public que par les analystes des médias, comme en témoignent les articles de revues, collections de livres, colloques consacrés aux séries. Il suffit feuilleter les programmes télé du monde entier pour s’en rendre compte, qu’il s’agisse de chaînes publiques ou privées. Les séries sont maintenant l’objet d’une véritable critique télévisuelle, comme le cinéma est l’occasion d’une critique cinématographique intense. Les journalistes et les médias se sont emparés du genre. L’analyse scientifique est également de plus en plus abondante.

Pourtant, c’est presque toujours de séries télévisées anglophones dont il est question, et surtout de la production américaine. Ceci occulte toute une part de la production en d’autres langues, spécialement en français. Le “phénomène” n’est-il qu’américain ? Les séries sont-elles aussi francophones ? Existe-t-il une production francophone de séries ? Il est évident que la réponse à cette question est positive car les télévisions, publiques et privées, francophones produisent effectivement des séries. Pourtant, au-delà de l’aspect peut-être superficiel de l’énonciation, on peut se demander s’il existe véritablement un ou des projet(s) de production de fictions sérielles en francophonie. Y a-t-il une volonté du côté des producteurs/diffuseurs ? Y a-t-il un secteur professionnel formé spécifiquement ? Existe-t-il un “monde le l’art télévisuel” au sens où les sociologues de l’art ou de la culture l’ont établi ? Y a-t-il un public et des amateurs ? Faut-il parler d’une production ou d’un marché francophone ou de productions et de marchés propres à chaque pays francophone ?

La thématique peut être traitée selon différents axes :

1. La production et le marché francophone

-      Existe-t-il une véritable production de séries en francophonie ? Quels sont les acteurs de cette production ? Quelles sont les chaînes et les maisons de production qui s’en chargent ? Existe-t-il une production francophone de fictions plurielles sur chaque continent, dans chaque pays francophone ? Quelles sont les stratégies et les lignes de rédaction des créateurs, des producteurs, des diffuseurs ? Existe-t-il une volonté politique de permettre l’émergence d’une production fictionnelle sérielle ou les séries sont-elles encore un objet illégitime ? Est-il légitime de parler d’un retard francophone en la matière ou est-on simplement dans des modes de production différents ?

-      Existe-t-il un véritable monde de l’art de la série francophone ? Y a-t-il des créateurs, des acheteurs, des amateurs ? Ce secteur est-il formé spécifiquement à la création télévisuelle sérielle ou les professionnels (scénaristes, producteurs, etc.) sont-ils polyvalents ? Existe-t-il des prix, des jurys, des récompenses, des festivals ? Existe-t-il une critique spécifique à la francophonie ? Doit-on parler d’un monde de l’art francophone ou propre à chaque pays francophone ?

-      Existe-t-il un marché francophone des séries ? Des co-productions ? Des liens privilégiés de vente, d’échanges de programmes ? Les séries francophones s’exportent-elles ? Vers quels pays ? Comment ? Sont-elles sous-titrées, traduites, adaptées ? L’exemple de Un gars, une fille est-il la norme ? La production de certains grands pays, comme la France et le Canada, occulte-t-elle les productions francophones plus limitées ? Y a-t-il une production de séries francophones en Afrique, en Amérique, en Asie, en Europe ? La production française, particulièrement les séries Canal +, n’occultent-elles pas tout autre production, comme la production hollywoodienne fait oublier la production britannique ?

2. Les contenus et formats spécifiques

-      Existe-t-il une écriture francophone de séries télévisées ou bien les scénaristes copient-ils les formats américains ou anglais ? Existe-t-il des écritures canadienne, belge, française, suisse, algérienne, congolaise, ivoirienne, etc. ? Les formats, les genres, l’humour, etc. sont-ils identiques ? Les thèmes, les préoccupations, les stéréotypes, etc. sont-ils les mêmes ? Les séries africaines répondent-elles aux mêmes codes que les séries européennes ou canadiennes ?

-      Quelles sont les représentations de la francophonie, du Français, des francophones dans ces fictions ? Existe-t-il des représentations croisées ? Par exemple, des personnages canadiens apparaissent-ils dans les séries françaises, des Belges dans les séries canadiennes, des Suisses dans les séries africaines, etc ?

3. La réception francophone

-      Existe-t-il une réception particulière de ces séries francophones ? Existe-t-il un public pour ces séries ? Des personnes se revendiquent-elles amatrices ou fans de ces séries ? Les producteurs/diffuseurs tiennent-ils compte de ces publics (invitation à des tournages, des projections, création de boutiques, de moments de rencontre, star system…) ? Les communautés de fans sont-elles aussi actives que les fandom de séries américaines et les activités sont-elles les mêmes (sites internet, fan fiction, conventions, etc.) ? Les publics francophones reçoivent-ils différemment les séries francophones des séries anglophones ? Perçoivent-ils différemment les séries de leur pays et celles d’autres pays francophones ?

Calendrier de publication :

Le dossier sera dirigé par Sarah Sepulchre, professeure à l’Université de Louvain (UCL, Belgique). Les auteurs sont priés d’adresser leurs articles à Sarah Sepulchre (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.">Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.) et en cc à Sathya Rao (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.">Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.) et Chris Reyns-Chikuma (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.">Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.) avec comme objet : « Proposition TV AF/7 ». Les articles ne respectant pas le protocole de publication ne seront pas acceptés. Pour toute demande d’informations, veuillez contacter Sarah Sepulchre (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.">Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.) et en cc Sathya Rao et Chris Reyns-Chikuma.

-Remise des articles : 31 août 2013

-Réponse aux auteurs : mi-octobre 2013

-Publication en ligne : janvier 2014