Colloque international
ORAN  8-9 mai 2018
La réception des images : réalités et fictions des rapports Nord-Sud

 

Ce colloque se veut la continuité d’une réflexion menée lors d’une journée d’étude tenue à l’IUT de TROYES le 23 mars 2017, ayant pour thème, « Images, réalités et fictions des rapports Nord/Sud » et qui constitue notre intitulé de recherche dans le cadre d’un projet de coopération « CMEP PHC TASSILI » entre l’Université d’Oran 2 Mohamed Ben Ahmed, laboratoire de Langues, Littérature et Civilisation, Histoire en Afrique (LLCHA) et l’Université de Reims Champagne-Ardenne, Centre de recherche sur les emplois et les professionnalisations (CÉREP).

Axes disciplinaires

Notre programme de recherche est pluridisciplinaire. Il concerne aussi bien les Sciences de l’information et de la communication que les Études cinématographiques et audiovisuelles, la Linguistique, la Littérature, les Sciences de l’éducation, les Sciences politiques et la Sociologie.

La réception d’un certain nombre de supports iconiques et audiovisuels : photographies, films documentaires, docufiction, bandes dessinées, médias… constitue notre objet d’étude. Notre objectif premier serait d’interroger ces différents supports dans toute leur densité et leur complexité et ce dans différents contextes de production et de diffusion. Autrement dit, quel serait l’impact de ces médiations sur les différents publics se situant de part et d’autre de la Méditerranée ? Comment varie la réception en fonction des différents contextes et espaces de diffusion ? Et en quoi les différents facteurs sociohistoriques et culturels influenceraient-ils la réception ?

À travers un décodage sémantique, nous nous proposons de cerner les effets de sens, les horizons d’attente ainsi que les effets générés de ces objets hybrides ou espaces signifiants en matière de d’éducation et de formation, entre autres, au travers d’entretiens, d’enquêtes de terrain et d’analyses de tout document qui permette d’observer la réception des objets audiovisuels.

 

Thématiques

En matière d’interculturalité et d’échange entre le Nord et le Sud, il s’agira de décrire, d’expliquer et de mesurer la portée des formes médiatiques iconiques et audiovisuelles hybrides mobilisant le récit à des fins didactiques, tels les films biographiques (les biopics), les films historiques (patrimoniaux), les films documentaires qui proposent une scénarisation du réel, ou encore ce que l’on appelle communément les docufictions.

Ce colloque international sera ouvert à l’étude de tout type d’objet iconique et audiovisuel : cinéma, télévision, webdocumentaire, dessin d’actualité, bande dessinée, photographie, peinture, caricature, etc.

Ces formes audiovisuelles aborderont principalement cinq thèmes :

- la coopération (les actions des politiques publiques et des ONG)

- les conflits (passés et récents)

- l’environnement et le développement durable (dimensions environnementale, sanitaire et sociale)

- l’esclavagisme (histoire de l’esclavagisme et formes actuelles d’asservissement)

- les migrations (diaspora, flux, politiques migratoires, formation et travail des migrants)

Un sixième thème transversal sur le genre pourra être abordé (sur les femmes ou les hommes, sur le masculin et le féminin, sur les sexualités).

 

Méthodologies

Seront valorisées :

- les démarches comparatives prenant en compte les publics dans leur diversité (soit des publics de nationalités différentes, soit des publics distincts sur un même territoire).

- les études de réception : si les analyses des différents corpus iconiques et audiovisuels pourront certes étudier la représentation des thèmes abordés, seront plus particulièrement appréciées les démarches qui cherchent à évaluer les effets des modes de médiation sur les publics au travers d'enquêtes de terrain, d’un recueil de données dans le cadre d'entretiens, de l’observation des réseaux sociaux ou encore de l’étude de textes critiques.

Modalités de réponse à l’appel à communication et calendrier :

Les communications pourront être en langue anglaise, arabe ou française.

Les réponses à l’appel à communication devront être transmises le 15 décembre 2017 délai de rigueur à Hanane EL BACHIR et Pascal LABORDERIE : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.">Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ; Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.">Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

Les réponses aux propositions seront envoyées au plus tard le 05 janvier 2018.

Les communications devront être envoyées le 15 avril 2018.

Les modalités de séjour (Frais d’inscription, hébergement, restauration) seront précisées ultérieurement.

Les propositions contiendront obligatoirement le nom de l’auteur et la mention de son établissement de rattachement, son adresse mail, un titre et un résumé d’une page maximum. Elles devront être accompagnées d’une courte biographie (maximum 5 lignes) et de quelques références bibliographiques.

Organisateurs : le laboratoire « Langues, Littérature et Civilisation/Histoire en Afrique » (LLC/HA, Université d’Oran2) et le Centre d’Études et de Recherches sur les Emplois et les Professionnalisations (CÉREP, Université de Reims Champagne-Ardenne) dans le cadre du Programme Hubert Curien Tassili de coopération scientifique entre l’Algérie et la France.

Comité scientifique 

Louis Basco, docteur en Sciences de l’éducation, chercheur associé au Centre Norbert Elias, Université d’Avignon et des Pays de Vaucluse

Christian Bonah, professeur en Epistémologie, SAGE, Université de Strasbourg

Marianne Cailloux, maîtresse de conférences en Sciences de l’information et de la communication, CÉREP, Université de Reims Champagne-Ardenne

Hanane El Bachir, professeur en sciences des textes littéraires, Option Littérature et Cinéma à l’Université d’Oran 2 Mohamed Ben Ahmed, Laboratoire LLCHA.

Mohamed-Ali Elhaou, maître-assistant à l’Institut de Presse et des Sciences de l’Information, Université de la Manouba, chercheur associé au GERiiCO, Université de Lille3

Françoise F. Laot, professeure de Sociologie, CÉREP, Université de Reims Champagne-Ardenne

Pascal Laborderie, maître de conférences en Sciences de l’information et de la communication, CÉREP, Université de Reims Champagne-Ardenne

Dounia Leila MIMOUNI-MESLEM , Professeur en sciences des textes littéraires, Laboratoire LLCHA.

Sylvie Pierre, maître de conférences en Sciences de l’information et de la communication, CREM, Université de Lorraine

Abdelkader SAYAD, Maître de Conférence HDR en sciences du langage, Université de Mostaganem, Laboratoire LLCHA.

 

Comité d’organisation :

Pr Seddik AMROUN, Recteur de l’université Oran 2 – Mohamed Ben Ahmed.

Pr Aoussine SEDDIKI, Doyen de la Faculté  des Langues  étrangères, Université  d'Oran 2.

Pr Belkacem BELMEKKI, directeur du laboratoire LLCHA, Université d’Oran 2.

Pr Hanane EL BACHIR, responsable du projet PHC, Université d’Oran 2.

Pr Dounia Leila MIMOUNI-MESLEM, Université d’Oran 2.

Dr Pascal LABORDERIE, MCU, CÉREP, Université de Reims Champagne-Ardenne.

Dr Abdelkader SAYAD, MCA, Université de Mostaganem.

Dr Hind FODIL, MCB, Université de Mostaganem.

Dr Dalila BELKACEM, MCA, Université d’Oran 2.

Amel EL BACHIR, MAA, Université d’Oran 2.

Hanane ZATOUT, doctorante, Université d’Oran 2.