Appel à articles – COMMposite

 

 

Communication et crises du capitalisme

 

20e numéro, 1er volume, hiver 2018

 

Les étudiantes et étudiants de 2e et de 3e cycles, ainsi que les chercheures et chercheurs émergent.e.s sont invité.e.s à soumettre un texte pour le prochain numéro thématique de COMMposite (Vol. 20, n. 1) intitulé « Communication et crises du capitalisme ». La revue accepte les articles originaux, les notes de recherche, les entrevues et les recensions d’ouvrage reflétant la recherche francophone en communication.

 

La tribune publiée dans Le Monde Diplomatique en août 2017, par le sociologue Razmig Keucheyan fait l’état des lieux de la triple crise à l’oeuvre aujourd’hui : politique (tensions vis-à-vis des élites et crise de la représentation), économique (faible croissance et chômage) et surtout écologique, dont les conséquences désastreuses sur la planète sont irréversibles. Ce contexte est symptomatique d’une crise globale du capitalisme d'une gravité sans précédent.

Pour tenter d’en contrecarrer les conséquences, des initiatives nouvelles et créatives fleurissent pour apporter des solutions concrètes et dessiner un autre horizon : démocratie citoyenne et participative; miseen œuvre d’alternatives aux échanges marchands; agriculture biologique et durable.

Ainsi, face à l'inertie des forces de perpétuation d'un capitalisme destructeur, des tentatives de transformation sociale se manifestent et entre crises et solutions “dites” radicales, les tensions sont fortes pour pallier aux déséquilibres inhérents à la société contemporaine. Les enjeux sont importants et il nous semble primordial d’y réfléchir aujourd’hui à la lumière des approches communicationnelles.

En 2010, dans The International Journal of Communication (Vol. 4), Chakravartty et Downing ont édité une section spéciale sur la crise financière globale ; ils proposaient de réfléchir sur l’apport des études en communication pour en parfaire la compréhension (2010).

Quatre articles portant exclusivement sur le traitement médiatique de la crise financière ont ainsi été publiés, passant néanmoins sous silence d'autres manières d'aborder les crises (par exemple, à travers l’analyse de discours politique, l’analyse de comportements organisationnels, etc.).

En parallèle, notons les travaux en économie politique de la communication qui soulignent les liens étroits entre crise financière, technologies de l'information et de la communication et renouvèlement des logiques culturelles du capitalisme (Broca 2015; Morozov 2015 ; Guibert et al. 2016; Ouellet 2016; Smyrnaios 2017). Ces derniers s'interrogent sur le rôle des outils numériques dans le renouvèlement des formes d'exercice démocratique face à l’ébranlement des institutions politiques (Ledun, 2005; Kozolanka, 2014, Fenton, 2016, Klein, 2017) ou encore insistent sur l'importance de la communication dans la gouvernance des questions environnementales (Kane 2016).

COMMposite propose donc de s’intéresser à ces éléments dans son prochain numéro en réactualisant la question posée par The International Journal of Communication en 2010 : en quoi les études en communication contribuent-elles à la compréhension des crises du capitalisme ? Ce numéro invite étudiant.e.s et jeunes chercheur.e.s à participer à l’avancement de la réflexion sur les crises du capitalisme afin de comprendre comment un regard communicationnel peut éclairer les logiques contemporaines. Les propositions peuvent s’intéresser directement aux enjeux des crises susnommées (politique, économique et écologique), mais aussi aux façons de détourner ou de confronter ces crises à travers des alternatives, des mouvements sociaux, etc.

 

Parmi les thèmes encouragés, soulignons de manière non exhaustive :

 Organisations et crises du capitalisme

Médias et crises du capitalisme

Enjeux du « branding » et « capitalisme communicationnel »

Mouvements sociaux, résistances et alternatives au capitalisme

Paradoxes et contradictions des crises du capitalisme

Enjeux culturels liés aux crises du capitalisme

Enjeux technologiques et crises du capitalisme

Crises du capitalisme et utopies

Démocratie, espace public et crises du capitalisme

Surveillances commerciales et politique en ligne et leurs stratégies de monétisation

Travail numérique (digital labour) et capitalisme numérique

Culture et crises du capitalisme

Analyses de discours

 

Le mandat de COMMposite est de permettre aux chercheur.e.s émergent.e.s de faire l’expérience d’un premier processus de publication. Ainsi, seul.e.s les étudiant.e.s des cycles supérieurs ainsi que les chercheur.e.s en début de carrière (moins de deux ans depuis la soutenance de la thèse de doctorat) sont invité.e.s à soumettre leurs textes.

La date limite pour soumettre un texte sur le site web de la revue est le vendredi 22 décembre 2017.

Les politiques éditoriales et les directives sont disponibles à l’adresse suivante :

http://www.commposite.org/index.php/revue/about/submissions#authorGuidelines

Pour toutes questions, veuillez contacter Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

Au plaisir de vous lire,

Le Comité éditorial.

 

    Références

 

Broca, S. (2015). Les deux critiques du capitalisme numérique. 2015. <hal-01137521>

Chakravartty, P., & Downing, J. D. H. (2010). Media , Technology , and the Global Financial Crisis

University of Massachusetts at Amherst. International Journal of Communication, 4, 693–695.

Fenton, N. (2016). Digital, Political, Radical. Cambridge : Polity Press.

Guibert, G., Rebillard, F., & Rochelandet, F. (2016). Médias, culture et numérique: Approches socioéconomiques. Malakoff: Armand Colin.

Kane, O. (2016). La communication environnementale: Enjeux, acteurs et stratégies. Paris: L’Harmattan

Keucheyan, R. (2017). Anatomie d’une triple crise. Le Monde Diplomatique, 3.

Klein, N. (2017). No is not enough. Resisting Trump’s shock politics and winning the world we need. Toronto : Alfred A. Knopf Canada.

Kozolanka, K. (dir.) (2014). Publicity and the Canadian State. Critical Communications Perspectives. Toronto : University of Toronto Press.

Ledun, M. (2005). La démocratie assistée par ordinateur. Du sujet politique au consommateur à caractère politique. Paris: Connaissances et Savoirs.

Morozov, E. V. (2015). Le mirage numérique: Pour une politique du big data. Paris: Les Prairies ordinaires.

Ouellet, M. (2016). La révolution culturelle du capital: Le capitalisme cybernétique dans la société globale de l'information. Montréal: Écosociété.

Smyrnaios, N. (2017). Les GAFAM contre l'internet: Une économie politique du numérique. Bry-sur- Marne: INA Éditions.

***

Fondée en mai 1997, COMMposite est une revue scientifique publiée électroniquement par de jeunes chercheures et chercheurs francophones dans le domaine de la communication. Elle se consacre exclusivement au développement et au rayonnement de la relève, tout en assurant la qualité des articles publiés grâce à un processus de révision par les pairs. COMMposite œuvre à faire connaître et reconnaître le dynamisme, la vitalité et la qualité de la recherche sur la communication des étudiantes et étudiants de maîtrise et de doctorat. Pour plusieurs de ces collaboratrices et collaborateurs, il s’agit d’une première rencontre avec le monde de la publication, une occasion de se familiariser avec les exigences et les différentes étapes de cet aspect de la recherche universitaire. En ce sens, la revue innove en proposant une approche adaptée à la réalité des jeunes chercheures et chercheurs, tout en modelant de nouvelles façons de penser, de produire et de diffuser la recherche scientifique. Pour une diffusion élargie des connaissances, les recherches publiées dans COMMposite sont accessibles gratuitement sur Internet.