AAC

Congrès de lACFAS 2019

Colloque «De la gestion personnelle des informations à la gestion des connaissances : analyser les niveaux individuels, collaboratifs et institutionnels de la gestion de l’information».

 

Dans le cadre du 87e congrès annuel de l'ACFAS 2019 qui aura lieu à l’Université du Québec en Outaouais (UQO) à Gatineau, Canada, sur le thème « Engager le dialogue Savoirs-Société », des chercheurs en sciences de l’information, communication et archivistique du Centre de Recherche Information Droit et Société (Université de Namur) et de l’École de bibliothéconomie et des sciences de l’information (Université de Montréal) vous invitent à soumettre une proposition de communication à un colloque portant sur le thème «De la gestion personnelle des informations à la gestion des connaissances : analyser les niveaux individuels, collaboratifs et institutionnels de la gestion de l’information».


 
Dates du colloque: 30 et 31 mai 2019.
 
Cadre de référence
La gestion de l'information et son organisation sont des enjeux contemporains majeurs pour les individus et les collectifs évoluant dans un univers informationnel de plus en plus complexe. Ceux-ci sont confrontés à un nombre croissant d'informations fragmentées entre différents dispositifs techniques et différents contextes (vie professionnelle, familiale, loisirs) et doivent déployer d'importants efforts de gestion et d'organisation pour arriver à « faire sens » (Dervin, 1992) de celles-ci et à mener à bien leurs projets.
 
Dans la littérature scientifique sur la gestion de l'information, différents niveaux d'analyse ont été développés:

  • La gestion personnelle de l'information (Jones, 2008; Jacques, 2016) qui s'intéresse aux pratiques individuelles de gestion de l'information, en prenant en compte l'ensemble des activités que les individus mettent en place pour acquérir, créer, enregistrer, organiser, maintenir, utiliser et partager l'information afin d'atteindre leurs objectifs et de remplir leurs différents rôles, aussi bien dans un contexte privé que professionnel.
  • La gestion collaborative de l'information (Erickson 2006; Lutters et al., 2007; Bergman et Whittaker, 2016) qui s'intéresse aux mécanismes de gestion, de partage et d'organisation des informations développés par les individus pour soutenir les activités d'équipes et de groupes restreints.
  • La gestion professionnelle de l’information et des connaissances (Bergeron et al., 2009; Mas, 2015; Dalkir, 2017) qui s'intéresse à la manière dont les professionnels de l’information (par exemple, archivistes, bibliothécaires, documentalistes, experts en communi

 
Créer un dialogue entre les pratiques de gestion d'informations personnelles, collaboratives et institutionnelles semble indispensable pour ouvrir la voie à des modalités d'alignement entre celles-ci, susceptibles de faciliter et d'améliorer globalement la gestion de l'information dans les espaces individuels, partagés en équipes et au sein des organisations.
 
Pour contribuer à cette approche, quatre axes de questionnement sont proposés pour articuler cette rencontre scientifique :

  • Axe 1 : Pratiques, compétences et processus de gestion de l'information. Cet axe regroupera les contributions étudiant les interactions entre les pratiques informationnelles, les compétences qu'elles mobilisent et la relation aux méthodes et processus de gestion d'information formalisés dans le cadre des organisations.
  • Axe 2 : Fragmentation de la gestion de l'information entre différents systèmes de gestion et différents contextes. Cet axe propose de regrouper les contributions questionnant la fragmentation des pratiques de gestion de l'information qui implique souvent de mobiliser différents dispositifs techniques, tant au niveau matériel que logiciel, dans un univers papier et numérique. Ces systèmes d'information sont d'autant plus fragmentés qu'ils sont utilisés par les individus et les collectifs dans différents contextes (dans l'entreprise, à la maison, en itinérance) et pour différents types de projets (liés aux loisirs, à la vie familiale, au travail).
  • Axe 3 : Solutions et études de cas dans la gestion de l'information. Cet axe regroupera les contributions proposant des « solutions » (éducatives, logicielles, managériales...) liées à la problématique de la gestion de l'information. Il regroupe également les contributions prenant la forme d'études de cas documentant la problématique dans différents domaines (domaine de la santé, du droit, de la sécurité...).
  • Axe 4 : Disciplines et méthodes pour étudier la gestion de l'information. Cet axe aura pour objectif de regrouper les contributions proposant d'adopter une approche épistémologique de la gestion de l'information s'interrogeant sur l'apport de différentes disciplines à la compréhension de ces enjeux. Il regroupe également des contributions focalisées sur les questions de méthode. Ces axes sont proposés à titre indicatif et les contributions ne s'insérant pas directement dans l'un d'eux seront également considérées par le comitéd'évaluation.


Les propositions doivent être envoyées au plus tard pour le 4 février 2019 par courriel, dans un document .docx ou .doc, aux trois responsables du colloque :
Jerry Jacques : 
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.">Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Sabine Mas : 
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.">Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Dominique Maurel : 
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.">Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Texte de l’appel à communication : voir le fichier joint.