Publications

Parution - Radio du futur du téléchromophotophonotétroscope aux postradiomorphoses

 

« La radio du futur : du téléchromophotophonotétroscope aux postradiomorphoses »

sous la direction de Sebastien Poulain

img_0276

 

Présentation « La radio du futur : du téléchromophotophonotétroscope aux postradiomorphoses » sous la direction de Sebastien Poulain

Le numéro 132 des Cahiers d’histoire de la radiodiffusion intitulé « La radio du futur : du téléchromophotophonotétroscope aux postradiomorphoses » d’avril-juin 2017 a été dirigé par Sebastien Poulain.

 

Ont participé à ce numéro :

Candice Albarède, Laure Bedin, Louis Bertrand, Michel Bichebois, Anne Briqueler, Philippe Caufriez, Anastasia Choquet, David Christoffel, Debora Cristina Lopez, Charlotte Delhalle, Aline Hartemann, Lacina Kabore, Emmanuel Laurentin, Jean-Jacques Ledos, Philippe Marty, Irène Omélianenko, Sebastien Poulain, Pierre Schaeffer, Jocelyne Tournet-Lammer, Sandrine Treiner, Jacques Vendroux, Dominique Wolton, Melissa Plet-Wyckhuyse.

 

Lire la suite : Parution - Radio du futur du téléchromophotophonotétroscope aux postradiomorphoses

Parution - REFSICOM - L’identité dans tous ses états, 2

Parution en ligne du quatrième numéro de la
revue REFSICOM (Revue Francophone des Sciences de l'Information et de la Communication)

Ce numéro est consacré au deuxième volet du dossier L’identité dans tous ses états, 2 Catégories symboliques et enjeux sociaux. Il constitue la suite du premier volet intitulé L’identité dans tous ses états, 1 Identités et dispositifs numériques.
C
ette contribution, qui privilégie les formes et modalités 
collectives d’identification, s’inscrit dans le prolongement de la réflexion autour de la complexité des rapports entre groupes sociaux. Ces derniers seront ainsi éclairés au prisme des traits culturels, de l’ethnicité, de l’immigration, de la mobilité, de l’appropriation des territoires, des valeurs, des idéologies, etc.

Il est disponible sur l'adresse : 

http://www.refsicom.org/num/04-2017

 

Lire la suite : Parution - REFSICOM - L’identité dans tous ses états, 2

Parution - RESIPROC °5 - Professionnalisation et éthique de la communication

Lancement du numéro 5 «Professionnalisation et éthique de la communication : des principes à la formation»

Le Réseau international sur la professionnalisation des communicateurs (RESIPROC) lance le cinquième numéro de la revue scientifique Communication & Professionnalisation sous le thème « Professionnalisation et éthique de la communication : des principes à la formation ».

Gourous, spin doctors, conseillers occultes… les professionnels de la communication font de plus en plus parler d’eux au sein de la société civile et sont souvent assimilés dans l’opinion publique, mais également par les journalistes, à des éminences grises adeptes de la manipulation et de la propagande. Face à cette situation, les communicateurs s’insurgent contre le discrédit de leur profession. Comment un communicateur peut-il être éthique dans son métier ? Quelle est la différence entre éthique, déontologie, morale, valeurs, etc. ? Quel rôle les associations professionnelles peuvent-elles avoir ? S’agit-il d’un vrai enjeu de régulation et de reconnaissance ou simplement d’une question d’image ? Comment créer un code éthique qui soit utile à la professionnalisation des communicateurs ? Comment réussir à sensibiliser les étudiants, futurs communicateurs, à la notion d’éthique ? Ce questionnement portant sur la professionnalisation et l’éthique de la communication sera traité dans deux numéros de la revue. Le premier aborde les principes, la question de la régulation et la formation à l’éthique.

Les éditeurs :

  • Andréa Catellani est professeur à l’Université Catholique de Louvain (Belgique)
  • Jean-Claude Domenget est maître de conférences HDR à l’Université de Bourgogne Franche -Comté (France) et membre du laboratoire ELLIAD.
  • Élise Le Moing-Maas est enseignante et chercheur à l’Université Libre de Bruxelles au laboratoire ReSIC et à l’Institut des Hautes Études des Communications Sociales (IHECS) (Belgique).

Consultez le numéro 5 en édition ouverte

Nouveau ! Communication & Professionnalisation passe en édition ouverte

Ce cinquième numéro de la revue du RESIPROC marque également le lancement l’édition ouverte de Communication & Professionnalisation. Grâce au soutien de l’Institut Langage et Communication de l’UCLouvain et à la collaboration avec les Presses universitaires de Louvain, accédez dès maintenant au no 5, mais également au quatre premiers numéros gratuitement.


Parution - Penser les relations entre médias

Penser les relations entre médias

 
sous la direction de Laurent Di Filippo et Émilie Landais

Néothèque, 2017, 320 pages

http://www.neotheque.com/index.php/librarie/29-penser-les-relations-entre-medias

 


 
 
PRÉSENTATION

L'évolution constante du paysage médiatique invite les chercheurs à repenser sans cesse les changements de société sous différents angles, qu'ils soient culturels, sociaux, économiques ou historiques. Dans cette optique, les travaux sur la notion de convergence, ainsi que sur celle de transmedia se sont multipliés depuis le début des années 2000. Ceux-ci permettent d'analyser les stratégies mises en place par les acteurs pour construire et penser les relations entre supports médiatiques.

Cet ouvrage propose d'examiner le rendement heuristique de ces notions. Il vise également à étendre ces réflexions à des problématiques et des théories générales en sciences humaines et sociales, en plaçant le facteur humain et en particulier la construction des publics au coeur des questionnements.

 

 

SOMMAIRE

Laurent Di Filippo, Émilie Landais – Dispositifs transmédiatiques, convergences et publics : construire et penser les relations entre médias

 

Conception des dispositifs et représentations des publics

Frédéric Marty – Les représentations du public enseignant chez les concepteurs de dispositifs numériques éducatifs. Le nouveau player du site.tv

Eva Sandri – Interroger la notion de dispositif transmédiatique au musée d’ethnographie : le cas du Museon Arlaten

Julie Pasquer-Jeanne – Les dispositifs de médiation éducative au Château de Versailles : Fiction, Transmédia et Multimodalité

Rosanna Contreras-Gama – L’approche transmédiatique dans les dispositifs photo-humanitaires et l’idée de « spectateur citoyen »

 

Pratiques hétérogènes parmi les publics

Marta Boni – Enjeux des dispositifs transmédiatiques comme cadres de l’expérience

Julien Falgas – Prendre en compte les pratiques non-contributives. Approche méthodologique de l’étude des pratiques (trans)médiatiques des lecteurs de la bédénovela Les Autres Gens

Cyril Brizard – La transphonographie à l’essai du metal symphonique de Nightwish et de ses amateurs : un voyage vers la création continuée

 

Changements et résistances

Camille Jutant – Pratiques transmédiatiques des publics de la culture : jeux en réalité alternée et jeux sur téléphone portable

Patrick Prax – Envisager la co-création dans les jeux en ligne comme média alternatif

Yannick Pourpour – Versionnement multisupport et surenchère technologique : conflits techniques et esthétiques


Parution - Enseigner à l’université avec le numérique

  Enseigner à l’université avec le numérique. 

Savoirs, ressources, médiations 

 

sous la direction de Luc Massou et Nathalie Lavielle-Gutnik

De Boeck Supérieur, collection Méthodes en sciences humaines, 2017, 272 pages

http://www.deboecksuperieur.com/ouvrage/9782807313309-enseigner-luniversite-avec-le-numerique

 

 

PRÉSENTATION


Comprendre la place et la fonction occupées par les outils et ressources numériques dans les pratiques pédagogiques des enseignants-chercheurs à l’université : rapports aux savoirs enseignés, usages déclarés et médiations.
Appréhender ces pratiques à travers une analyse qualitative des activités pédagogiques d’enseignants-chercheurs en sciences humaines et sociales.
Identifier les apports d’analyses croisées et pluridisciplinaires : sciences de l’information et de la communication, sciences de l’éducation, sciences du langage.
Accéder à un corpus de recherche collective ouvert, illustré par de nombreux extraits d’entretiens.
Situer en France et à l’international la réflexion engagée sur la pédagogie universitaire avec le numérique dans l’enseignement supérieur.

Cet ouvrage s’adresse aux enseignants et chercheurs en sciences humaines et sociales, ainsi qu’aux personnes impliquées dans la pédagogie universitaire avec le numérique et dans la formation de formateurs. En outre, il est une ressource pour les étudiants préparant des concours de recrutement dans le secteur de l’enseignement.

 

Lire la suite : Parution - Enseigner à l’université avec le numérique

Parution - Regarder des films en Afrique

 

Parution - Regarder des films en Afrique

 

Le cinéma en Afriques se trouve devant une situation inédite. La disparition des salles de cinéma sur ce continent coïncide avec une production de films accrue, y compris de ces pays, et une diffusion considérablement développée pour une grande partie des populations urbaines. Mais de quels films s'agit-il ? Où et comment sont-ils vus ? Sommes-nous toujours dans le cinéma ?

Un ensemble de travaux tente de répondre à ces questions, posant un jalon dans une réflexion sur les rapports que des publics entretiennent aujourd'hui avec des films en Afriques. Ces recherches rendent compte de la façon dont les mutations technologiques affectent le rapport aux films dans des régions caractérisées jusqu’à très récemment par la rareté dans des économies du cinéma et de l’audiovisuel largement dominées par les pays occidentaux. Sont livrés également les premiers résultats d’une enquête comparative inédite menée en Tunisie, au Togo et au Tchad sur la façon dont les spectateurs voient aujourd’hui des films.

 

Lire la suite : Parution - Regarder des films en Afrique

Parution - Entretien avec le Prof. sir Jack Goody,

  Entretien avec le Prof. sir Jack Goody, anthropologue

 
en partenariat avec l'IRTS de Lorraine et Figura, le Centre de recherche sur le texte et l'imaginaire (Université du Québec à Montréal)
 
 
 http://oic.uqam.ca/fr/conferences/entretien-avec-le-prof-sir-jack-goody-anthropologue
 
PRÉSENTATION
 

John Rankine Goody dit Jack Goody est un anthropologue britannique né le 27 juillet 1919 et mort le 16 juillet 2015 (à 95 ans). Initialement spécialiste de l'Afrique, Jack Goody s'est ensuite intéressé de près à l'histoire de la famille durant le Moyen-Âge européen, devenant une figure de proue du renouveau des études historiques sur la famille européenne, en Angleterre à l'école de démographie historique de Cambridge, mais aussi en France où il a exercé une grande influence au sein de l'anthropologie historique. Ses travaux comparatistes entre l'Eurasie et l'Afrique, et sur les transformations de la parenté en Europe dans le bas Empire romain sous l'influence grandissante de l’Église chrétienne, ont durablement marqué ces disciplines. [Biographie complète]

Parmi les ouvrages publiés de Jack Goody, on compte La Raison graphique. La domestication de la pensée sauvage (Éd. de Minuit, 1979) ; Cuisines, cuisine et classe (Centre Pompidou, 1985) ; La Logique de l'écriture: aux origines des sociétés humaines (A. Colin, 1986) ;Entre l'oralité et l'écriture (Presses universitaires de France, 1994); L'Orient en Occident (Éd. Le Seuil, 1999); L'Islam en Europe. Histoire, échanges, conflits (Éd. La Découverte, 2004); Pouvoirs et savoirs de l'écrit (Éd. La Dispute, 2007); Le Vol de l'Histoire(Gallimard, 2010) et Mythe, rite & oralité (PUN-Éditions universitaires de Lorraine, 2015, coordination et présentation de Jean-Marie Privat, traduction de Claire Maniez).

 

 Rappel

 

Jack Goody, Mythe, rite & oralité (PUN-Éditions universitaires de Lorraine, 2015, coordination et présentation de Jean-Marie Privat, traduction de Claire Maniez)

 

http://www.lcdpu.fr/livre/?GCOI=27000100423900

 

 

 

Parution - CTD°4 Technologies numériques et difusion de l’information pendant les périodes de confits et de crise dans le monde

COMMUNICATION, TECHNOLOGIE ET DÉVELOPPEMENT

N°4 | SEPTEMBRE 2017 ISSN : 2491-1437

 

NUMÉRO COORDONNÉ PAR Christian Agbobli, Jean-Jacques Bogui et Katia Maria Belisario

Technologies numériques et difusion de l’information pendant les périodes de confits et de crise dans le monde

 

 La dernière décennie, comme les précédentes, a été marquée par une importante couverture médiatique de nombreux confits et crises dans le monde. Outre l'éternelle crise israélo-palestinienne, les attentats du 11 septembre 2001, les guerres en Afghanistan, en République démocratique du Congo, en Irak et au Soudan, la situation en Colombie, le printemps arabe, les attentats terroristes au Liban, au Mali, au Nigéria ou en Tunisie, et récemment en Belgique, en France, en Grande-Bretagne et en Iran, ont fguré en bonne place dans les nouvelles internationales. La nouvelle politique interventionniste dans certains États, sous le couvert de l'ONU (Côte d'Ivoire, Libye, Syrie), a également été interprétée de diverses façons.Ces épisodes nous montrent que l'information et les technologies numériques les plus modernes ont été incapables de prévenir, voire d'atténuer, la terreur ou même d’en rendre compte de manière objective. Ainsi, en mettant l'accent sur la contribution des technologies numériques à la difusion de l'information en temps de crises et de confits dans le monde, ce numéro spécial de Communication, technologies et développement vise à approfondir, entre autres, des thématiques telles que la couverture médiatique des confits et des crises à l’heure du numérique, le cyber-activisme et les mouvements sociaux, et l'impact des technologies de l'information et de la communication en périodes de crise.

http://www.comtecdev.com

Parution - Bibliothèques numériques et crowdsourcing

Lire la suite : Parution - Bibliothèques numériques et crowdsourcing

Parution - Transition digitale, handicaps et travail social

 

 

 

 

PARUTION


Transition digitale, handicaps et travail social

 

Présentation

Ne sommes-nous pas ou ne serons-nous pas toutes et tous, un temps de notre vie, dans une situation de handicap, de vulnérabilité et/ou de fragilité ? À l’ère de la transition digitale (qui en accompagne d’autres), les technologies numériques peuvent apporter des solutions, des appuis, des outils dits « intelligents » qui sont en mesure de remplacer l’humain dans l’accompagnement de ces personnes – toujours singulières – en situation de handicap, de vulnérabilité et/ou de fragilité.

Ainsi, cet ouvrage collectif s’adresse-t-il en priorité aux professionnels, étudiants et décideurs du travail social : un champ en perpétuelle mutation où se concentrent encore autant de souffrances que d’espoirs dans les formes élémentaires de relation à l’autre différent. Il contribuera aussi à éclairer celles et ceux – aidants, bénévoles, familles, usagers – qui souhaitent que cette transition digitale ne soit pas qu’une marchandisation d’un progrès technologique et/ou une injonction aux usages de divers dispositifs, plates-formes ou objets connectés face aux enjeux d’une société où le déferlement d’innovations nous surpasse, à l’instar de sa novlangue en « tion » (application, datafication, dématérialisation, digitalisation, e-réputation, gamification, géolocalisation, robotisation, siliconisation, start-upnation, uberisation…).

Seul constat possible à ce jour dans ce foisonnement hors du « commun » que nous offre le numérique et sur lequel s’accordent les contributeurs (acteurs de terrains, chercheurs, personnes en situation de handicap) dans ce livre : il nous faut encore mesurer, sinon négocier, les usages dans cette transition qui va modifier en profondeur notre conception et/ou représentation de la solidarité, d’une commune humanité, dans une société qui, plus que jamais sans doute, en réclame davantage et qui ne peut tout miser sur des réalités virtuelles et/ou augmentées comme sur des consciences et/ou des intelligences artificielles.

 

Lire la suite : Parution - Transition digitale, handicaps et travail social