Parution - Formes en devenir

Formes en devenir
Approches technologiques, communicationnelles et symboliques

ISTE, Londres

Sous la direction de Pascal LARDELLIER,
Professeur à l’Université de Bourgogne, 3S/CIMEOS

 

Formes en devenir

Formes en devenir couverture


Cet ouvrage collectif se fonde sur un constat, bien étayé par la tradition sociologique, et qui sera problématisé dans une perspective communicationnelle  : la vie sociale est structurée par des formes, donnant une partie de leur sens aux relations, aux communautés, à la construction des expériences individuelles et à la transmission des valeurs collectives.
Matérielles ou intangibles et symboliques, elles constituent des instances de médiation « archictecturant » les processus de communication, tout en configurant la perception que les acteurs de la réalité sociale.

Ces formes sont tout à la fois technologiques, linguistiques, narratives, interactionnelles, symboliques (tels les rites), culturelles, organisationnelles et architecturales. Mais il peut aussi s’agir de dispositifs techno-médiatiques ou encore de représentations (formes mentales). Toutes contribuent à « architecturer » à nos corps défendant notre rapport à nous-mêmes, aux autres et au monde, formant notre perception même des choses.

En dialogue avec les traditions disciplinaires (sociologie, psychologie, esthétique, linguistique…) ayant appréhendé la forme, les sciences de l’information-communication enrichissent ces approches, avec leur regard processuel faisant la part belle aux médiations, aux interactions, aux dispositifs…

Cet ouvrage s’attachera à décliner thématiquement, au fil de ses chapitres, ces « formes de la communication », dans leur richesse, leur diversité et leur complexité. Les spécialistes présent(e)s au sommaire y proposent des analyses thématiques, mêlant approches théoriques et empiriques.

SOMMAIRE

Pascal LARDELLIER, introduction générale, « La communication en grande forme ».

Claude JAVEAU, « Dans la forme, dans les formes. La communication comme forme sociale et comme formalisme sociétal »

Françoise BERNARD, « Formes et frontières organisationnelles en mouvement : quelques repères, questions et expérimentations »

Claudine BATAZZI, « « Permanence et mutations des formes organisationnelles, une question de symboles ? »
Sungdo KIM, « Prolégomènes à une sémio-anthropologie de l'écriture. Eléments paradigmatiques d’une intermédialité de l'écriture

Fabien LIENARD, « Les nouvelles formes de l’écriture électronique »

Françoise ALBERTINI, « Quelques approches théoriques et empiriques des formes du moi ». Méthode autobiographique et diversité des points de vue en anthropologie de la communication

Pierre QUETTIER, « Formes de la transmission et catégories du « facteur humain ». Pour de nouvelles humanités »

Patrizia LAUDATI, « Formes urbaines : images, langages et pratiques partagées »